Magazine Mode homme

Brejnev is back

Publié le 29 octobre 2007 par Aurialie

"Les dissidents sont certainement plus connus à l'extérieur que chez nous. Sans parler de subversion, comment peut-on exprimer la moindre idée originale lorsque aucun journal, aucune onde ne vous donneront jamais la parole même si la sincérité de votre marxisme ne peut être mise en doute. Et puis, il y a la suspicion. Nombre de nos petites gens ont la conviction que les dissidents sont manipulés par la police. Après tout, ce ne sont que des intellectuels et des artistes et vous savez combien ces deux termes sont péjoratifs dans la bouche du peuple. De plus, ils fréquentent les étrangers, disposent de devises, vivement gracieusement en calomniant le régime soviétique et sont protégés par des mécènes intouchables. Comment voulez-vous que des gens dont la préoccupation permanente est de gagner la pitance et la vodka quotidiennes puissent imaginer une action politique désintéressée en dehors des efforts qui leur sont demandés pour venir en aide à des pays frères en lutte ?"

Ce passage est un extrait (p.109) du livre témoignage Rue du prolétaire Rouge de Nina et Jean Kéhayan, communistes français ayant passé près de deux ans en URSS. Revenus en France, ils ont voulu montrer la réalité de la vie en Union soviétique, celle niée par le parti communiste français : les pénuries, l'alcoolisme, la propagande dès l'enfance, la corruption, les pertes de temps multiples pour empêcher le citoyen de réfléchir, …

Les propos repris ci-dessus sont ceux d'un peintre, rencontré par le couple à Leningrad. Cette description du dissident peut être reprise à quelque chose près aujourd'hui ; il suffit de remplacer les mots "marxiste" et "soviétique" par des expressions plus actuelles : "poutinisme" et "poutinien" par exemple. Et ce n'est pas sans raison que le manifeste de l'ancien dissident soviétique de l'époque brejnévienne, Vladimir Boukovski, s'appelle "la Russie au crochet des tchékistes" et qu'une se des interviews soit titrée "Et revient Brejnev…".

Source image : biblimonde
A lire également, l'article de Pierre Haski sur la réédition de Rue du prolétaire Rouge sur Rue89.com

О книге Rue du prolétaire rouge, о диссиденте и Брежневе

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aurialie 79 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine