Magazine

La réforme de l’orthographe : un serpent de mer

Publié le 08 septembre 2009 par Frontere

La réforme de l’orthographe : un serpent de merIl suffit que François de Closets sorte un nouveau livre Zéro faute et voilà que le débat sur la réforme de l’orthographe est relancé, et réapparaît dans les médias, tel le monstre du Loch Ness en son lac aux eaux glacées.

Or rien de plus agaçant que ces critiques tous azimuts sur l’apprentissage de la langue écrite destinées à la calquer sur l’oralité : 5 pi R D Kor, K7, Kdo, T’où, how are u …

En effet trois textes, à ma connaissance, existent déjà et ont apporté des correctifs qui tendent vers la simplification de l’orthographe :

- l’arrêté du 26 février 1901 relatif à la simplification de l’enseignement de la syntaxe française,

- l’arrêté du 28 décembre 1976 (réforme Haby, du nom du ministre) intitulé : « Tolérances grammaticales ou orthographiques »,

- le texte (Journal Officiel du 6 décembre 1990) portant rectifications de l’orthographe (suite à un rapport demandé par Michel Rocard, à l’époque premier ministre, au Conseil supérieur de la langue française).

Mais qui le sait, qui s’en soucie?

Si les deux derniers textes sont très faciles à trouver, par exemple sur « Légifrance », le plus ancien semble difficilement accessible ; j’avoue ne pas avoir fait de recherches très approfondies, cependant, sur « Légifrance » justement, cet arrêté n’est pas disponible car antérieur à 1947.

Vous vous dites, ça ne fait rien je vais le rechercher au « Journal Officiel », mais là non plus pas de chance! il vous est répondu que le texte étant antérieur à 1990 vous ne pouvez le télécharger. Pourtant, il serait paru au J.O. du 9 février 1977. Il ne vous reste plus qu’à courir à votre mairie ou aux archives départementales. Pour ma part je vais le demander aux services du Rectorat de l’Académie de Montpellier.

Mais sachez que l’essentiel de l’arrêté du 26 février 1901 a été repris dans les deux autres textes. À vous de les récupérer, vous serez agréablement surpris des facilités qui vous sont accordées en matière d’orthographe, croyez-moi : elles sont plus faciles à obtenir que des facilités bancaires!

Mais, s.v.p., que l’on arrête de nous bassiner avec la réforme de l’orthographe.

 Et un conseil, si vous avez des doutes sur l’orthographe d’un mot ou la conjugaison d’une verbe, vérifiez l’écriture de ce mot ou le temps de ce verbe à l’aide d’un dictionnaire ou du « Bescherelle » bien connu des pratiquants du “scrabble”.

Serviteur.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frontere 65 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte