Magazine Cinéma

« Map of the sounds of Tokyo » de Isabel Coixet : critique et soirée !

Par Cannes En Live !

Tokyo Notre avis

« Map of the sounds of Tokyo » de Isabel Coixet : critique et soirée !
« Map of the sounds of Tokyo » de Isabel Coixet : critique et soirée !

Synopsis

Ryu est une fille solitaire dont l'air fragile contraste avec la double vie qu'elle mène: la nuit elle travaille dans la Halle à Marée de Tokyo et occasionnellement elle est recrutée comme tueuse à gages. Mr Nagara est un entrepreneur puissant, affligé par la mort de sa fille Midori qui s'est suicidée. Il en rend responsable David, un homme d'origine espagnole qui tient un commerce de vins à Tokyo. Ishida, un employé de Mr Nagara qui aimait Midori en silence, engage Ryu pour tuer David... Un ingénieur du son, obsédé par les bruits de la ville japonaise et fasciné par Ryu, est le témoin muet de cette histoire d'amour qui s'infiltre dans les ombres de l'âme humaine là où seul le silence est éloquent.

La critique de Jérôme
Excellente surprise que nous a réservé Isabel Coixet avec ce film aussi beau et mystérieux que son titre. Mélange de genres inclassable, empruntant au cinéma japonais et au film noir, sensuel et hypnotique, Map of the sounds of Tokyo est une grande et belle réussite. L'atmosphère si singulière du film repose en particulier sur l'extraordinaire travail de l'ingénieur du son Aitor Berenguer. Et Isabel Coixet a brillament réussi sa mise en scène. Toute personne qui a connu Tokyo ne peut qu'être ému et emporté par ce film. Tokyo est un acteur à part entière du film. Rien à voir ici avec le traitement à la Gaspar Noé... Sergi Lopez et Rinko Kikuchi sont tous les deux épatants et forment un couple de cinéma troublant et marquant. Une expérience sensuelle et sensorielle à découvrir!!
Les bonus de la soirée
Après un si bon film, nous ne pouvions pas quitter l'ambiance de Tokyo aussi abruptement. Et grâce à mes marraines de cinéma Denise et Lucette, de la société de production Kanzaman (que je remercie encore chaleureusement au passage), me voilà embarqué sur la plage du Nikki Beach pour fêter la présentation du film sur la Croisette. Au menu de la soirée : sushis à volonté, vins espagnols, karaoké géant...
Pour finir le festival en beauté, cette soirée m'a enthousiasmé comme jamais : chanter en karaoké avec la réalisatrice du film, prendre un verre avec l'acteur principal (le très classe et sympathique Sergi Lopez) et enfin danser avec l'actrice principale Rinko Kikuchi (que l'on avait découvert dans Babel). Et puis surtout, quel mélange étonnant de pluriculturalité : ça parlait français, espagnol, japonais, anglais... et après une certaines heure avancée de la soirée, c'est bizarre mais tout le monde se comprenait beaucoup plus facilement !
Excellent souvenir donc et autant dire qu'on ne s'est pas couché tôt.
1mini

2mini

3mini

4mini

5mini

6mini


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cannes En Live ! 1263 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte