Magazine Beaux Arts

Antidote

Publié le 30 octobre 2007 par Marc Lenot

à la galerie des Galeries Lafayette, jusqu’au 3 Novembre.

Bien sûr, c’est super de soutenir la jeune création française et de la promouvoir avec des moyens importants (y compris un beau tiré à part parfois gratuit de Connaissance des Arts) et en un lieu si bien achalandé. Bien sûr, on peut discuter la présence de tel ou telle artiste, se demander si celle-là est vraiment une valeur sûre qui tiendra la longeur ou si celui-ci n’est pas un peu dépassé, comme on le fait à chaque sélection, à chaque bilan ou prix; on peut surtout regretter qu’il n’y ait pas plus de découvertes et d’audace.

Ce qui m’a frappé, c’est qu’il y a ici une dizaine d’oeuvres, mais pas vraiment une exposition : les oeuvres ne dialoguent pas entre elles, elles sont posées côte à côte comme dans une foire, on est en manque d’un discours, d’une cohérence. On ne peut donc parler des pièces présentées que une par une, sans vision d’ensemble. Allons-y, alphabétiquement donc :

- Pierre Ardouvin : une île flottante, paisible et intrigante.
- Eric Baudart : de la matière, l’envie de prendre à bras le corps, de s’y enrouler. Une capacité à nous enchanter avec peu (Concave, affiches et peinture aérosol, ci-dessus).
- Michel Blazy : nostalgie du Palais de Tokyo; ici un peu éventée.
- Etienne Bossut : amusant, mais quoi derrière ?
- Didier Marcel : à mes yeux, la plus belle pièce ici (Sans titre (labours) avec une matérialité, une profondeur physique très fortes. C’est un moulage de champ labouré.
- Mathieu Mercier : un beau masque, déjà vu partout.
- Marlène Mocquet : “coqueluche du moment“; moi, je n’y parviens pas. Néanmoins, le seul nom nouveau ici.
- Laurent Montaron : à la mode.
- Sylvain Rousseau : découverte (pour moi) de cet artiste minimaliste et trompe l’oeil.
- Tatiana Trouvé : incontournable.

Tout ça est méritoire, mais manque en effet un peu d’enthousiasme et d’audace. C’est un peu triste. Espérons que le jeune héritier Lafayette ira, par exemple, faire un tour à la Bellevilloise début Novembre.

Photos provenant du site Antidote. Didier Marcel étant représenté par l’ADAGP, la photo de son oeuvre sera ôtée du blog au bout d’un mois. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marc Lenot 482 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte