Magazine Culture

Débat au sujet de l'enseignement de la littérature au Québec: André Vanasse, membre de l’ANEL et de l’UNEQ, directeur littéraire de XYZ éditeur et directeur du magazine Lettres québécoises accuse et nie

Par Saguay
Dans le cadre de débat, une demande fut adressée à l'un des principaux acteurs, Monsieur André Vanasse: «Il revient donc à l’auteur de cet éditorial, André Vanasse, de nous dire si l’UNEQ est impliquée ou non dans l’hypothèse d’exclure complètement la littérature française des cours de niveau collégial puisque la fameuse question de Marie Gagné sur le sujet s’inspire en partie de ce texte.» Réponse de monsieur Vanasse dans un courriel qu'il m'adressait le 29 février 2008: «D'avoir osé dire que nous voulions faire disparaître l'enseignement de la littérature française des programmes est contraire à tout ce que nous avons dit et écrit.» Le souhait original était un recentrage des programmes d'enseignement de la littérature autours de la littérature québécoise. On voulait que la littérature québécoise apparaisse dans chacun des cours de littérature plutôt que d'être confiné dans un seul cours.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Saguay 806 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines