Magazine Culture

Le menu du Grand Débat

Publié le 30 octobre 2007 par Alain Hubler

Le menu du Grand DébatL’émission La Soupe a révélé dimanche dernier que le choix des thèmes du Grand Débat du 10 octobre dernier aurait été «adapté» parce que les responsables de l’émission, trouvant la thématique de la famille surreprésentée, auraient décidé de remplacer l’un des thèmes par le sujet arrivant en onzième position : «Religions : interdire la construction de minarets ?»

Ni une ni deux, je prenais alors mon plus beau clavier et envoyais une demande d’explication à M. Gilles Marchand, directeur de la TSR.

La réponse m’est parvenue hier soir à 19h14 en voici l’exact contenu.

Bonsoir

Gilles Marchand me transmet votre message en me demandant de vous répondre.

Nous avons effectivement constaté que les quelques 650 internautes qui ont pris la peine de se prononcer sur les 20 propositions partisanes que nous avions mises en ligne privilégiaient les questions relatives à la famille. Nous avons tenu compte de ce souhait en regroupant ces propositions dans deux débats (sur six soit un tiers du temps imparti) de cette émission. Le premier concernait le congé parental, le deuxième la prise en charge des enfants en dehors de la famille par des structures publiques.

Venaient ensuite les questions écologiques également regroupées dans deux débats: la construction immédiate d’une centrale nucléaire et l’interdiction des voitures polluantes.

La limitation des parachutes dorés des managers et la limitation de la pression fiscale intéressaient beaucoup les internautes. Nous les avons mis en tête de l’émission.

A la suite de ces regroupements et en tête des propositions concernant l’immigration et les étrangers, un des thèmes centraux de la campagne, il y avait l’interdiction des minarets. C’était l’objet du 6e débat.

J’ai la conviction que, par ces regroupements, nous avons respecté dans l’esprit le questionnement effectué auprès des internautes tout en assurant un débat électoral riche et non redondant.

Le billet de Laurent Flütch caricature cette procédure et c’est son droit, puisqu’il est humoriste. Il est d’ailleurs piquant de se voir reprocher d’être à la solde de l’UDC alors que ce parti affirme que nous sommes un adversaire partial. Ces attaques nous confirment dans notre conviction d’être à la bonne distance des uns et des autres.

Meilleurs messages

Daniel Monnat
Rédacteur en chef
des magazines

Cette réponse ne me satisfaisant qu’à moitié, voici, mieux qu’un grand discours, le courriel que je viens d’envoyer en retour.

Bonjour Monsieur,

Je vous remercie pour votre réponse rapide et vos explications qui ne sont cependant pas tout à fait convaincantes, peut-être parce qu’incomplètes.

Vous affirmez avoir la conviction «d’avoir respecté dans l’esprit le questionnement effectué auprès des internautes tout en assurant un débat riche et non redondant».
Je ne demande qu’à vous croire, mais il me faut des informations supplémentaires pour y arriver.

Afin d’avoir une meilleure idée de la situation, je me permets donc de vous solliciter pour des compléments d’information.
A cet effet, il me serait agréable que vous me fassiez parvenir les deux listes suivantes :

1) la liste des 20 sujets proposés au suffrage des internautes que je ne trouve plus sur le Web,
2) la liste de ces thèmes dans l’ordre déterminé par les votes des internautes.

Par ailleurs, je vous saurai gré de me préciser quels sont les thèmes qui ont été regroupés et la dénomination du regroupement.

Je relève cependant que les fameux regroupements n’ont pas été clairement annoncés, ni sur votre site qui annonce «Parmi les propositions tirées des programmes des partis, vous avez choisi celles qui reflètent le plus vos préoccupations», ni lors de la présentation de Romaine Jean qui explique : «Ce soir nous allons parler de votre quotidien, vous avez sélectionné sur notre site 6 thèmes de débat qui vous intéressent particulièrement …»

Je désire donc aussi savoir pourquoi ces subtils regroupements n’ont pas étés clairement annoncés et expliqués.

Je terminerai en relevant que l’édition du 8 mai dernier de l’émission Infrarouge avait consacré un débat entier «Aux minarets de la discorde». Il me semble donc étrange de réintroduire ce thème dans le Grand Débat (d’Infrarouge) pour assurer un «débat riche et non redondant». Mes interrogations seront peut-être levées par vos réponses aux questions soulevées ci-dessus.

Je vous remercie des réponses que vous voudrez bien me donner.

Avec mes meilleures salutations.

Alain Hubler

Suite au prochain épisode.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Alain Hubler 199 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines