Magazine Culture

Humanisme (1)

Publié le 07 décembre 2009 par Jfa

Le terme apparaît à la Renaissance, réservé à ceux qui retournent à l’étude des textes grecs et latins et dont Erasme fût un des plus brillants représentants. Il évolue au temps des Lumières, mettant l’homme, sur terre, au centre de ses préoccupations, un homme rationnel (retournant donc à Aristote), dont la dignité s’étend à tous ses semblables, doté d’un libre-arbitre et ne puisant pas dans l’irrationnel ou le divin sa légitimité. Pour l’humanisme, l’étude et la connaissance,utilisées rationnellement, permettent à l’homme des capacités  potentiellement sans bornes.

Par là-même, l’humanisme renoue aussi avec Protagoras pour lequel “L’homme est la mesure de toutes choses…”, un homme doté par ses semblables de droits fondamentaux, se développant harmonieusement dans un environnement, un biotope, dont il fait partie. L’écologie actuelle ne peut donc qu’être vue comme un prolongement de la démarche humaniste.

L’humanisme s’oppose donc, en Occident, au christianisme, pour lequel la transcendance divine est première et donne le sens. Tout ne s’organise plus autour de Dieu et ses “créatures”, mais envisage l’homme comme référence. Il prend le contre-pied d’un marxisme où les déterminismes de classes sociales prévalent sur le libre-arbitre humain et un avenir ouvert. Il s’oppose enfin à un structuralisme sommaire dans lequel les structures socio-culturelles induiraient, quasi mécaniquement, les comportements de chacun.

Pour l’humanisme, il n’est pas de vérités révélées, toute connaissance est relative à la nature humaine, et, comme le dit D. De Rougemont, “fondée sur le salut de l’homme par les seules forces humaines”; le destin de l’homme est de ne pas s’enfermer dans sa nature et sa culture, mais de s’ouvrir à une solidarité intrinsèque avec ce qui l’entoure: les autres hommes et la planète, ce qui ne peut s’effectuer que par un travail de connaissance, renouant par là avec la définition originelle et la citoyenneté.

- Copenhague, “L’appel climatique de 56 journaux du monde entier”. Libération.

- “Sortir de la myopie des démocraties”. Par P. Rosanvallon. Le Monde.

- La nouvelle stratégie US en Afghanistan. Great America.

- “Très chers bleus”. Le Monde . C’est autant qui ne va pas au sport amateur…

- Italie, à l’appel des blogueurs, le “No Berlusconi day” rassemble 350 000 personnes à Rome. Libération.

- “L’horreur du poil”, repéré sur Totem.

- Balnieues, “Alerte rouge…”. Blog Le droit des enfants….

- Nice, 1er week-end à couvre-feu, sans interpellations de moins de 13 ans. Le Monde.

- “Les avocats demandent à Bercy un délai pour “récompenser le civisme” des évadés fiscaux”. Le Monde. Nous ne devons pas avoir la même définition du civisme…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jfa 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine