Magazine Beaux Arts

Art Basel Miami Dec. 2009 (1ère partie)

Publié le 07 décembre 2009 par Srosenblum

Après 3 jours intenses de visite à la foire d’art contemporain de Miami, voici mes impressions:

Cette foire a été une vraie réussite avec plus de 250 galeries réunies dans le “convention centre” de Miami. L’espace était aéré et a donc permis d’apprécier les oeuvres sans que l’on se marche dessus comme c’est malheureusement le cas à Art Basel de Bâles.

Première surprise: Il était quasiment impossible de trouver des artistes chinois. Pourtant il y a à peine 12-36 mois, les artistes chinois inondés le marché avec des prix toujours plus hauts et des résultats dans les ventes aux enchères prestigieuses dont seul le ciel était la limite.

Les artistes du Moyen-Orient étaient aussi absents de la foire à part quelques rares exceptions. Cela tranche avec Art Paris Photo quelques semaines avant (au Carrousel du Louves) où le Moyen-Orient était à l’affiche.

Je dirais que les artistes américains et sud-américains étaient bien entendu représentés en grand nombre. Et bien oui, c’est une foire d’origine Suisse pour le marché américain et sud américain. Cela n’est pas vraiment gênant, car la scène américaine est très intéressante. Pour ma part, je trouve que la jeune génération a du mal à sortir de l’héritage Pop Art de Warhol, Rosenquist, Lichtenstein,… Mais il s’agit d’un long accouchement vers quelque chose de nouveau qui est en train de se dessiner et c’est là que l’intérêt se trouve.

Il n’est pas évident pour un européen de bien comprendre la scéne américaine car la culture Pop fait partie de la vie quotidienne des jeunes générations américaines. La culture du néon à outrance sur tous les frontons de restaurant ou de magasin, la culture du poster et du collage, la culture des voitures, des pannaux de signalisation, du desert, la culture de l’hyper consommation, etc….

Pour ma part, je la trouve séduisante et la richesse des créations des jeunes artistes est extrêmement intéressante.

Les artistes américains à suivre sont: Sterling Ruby, Nate Lowman, Wade Guyton, Kelley Walker, Matthew Brannon, Seth Price, Barbara Kruger, Julian Hoeber, Christopher Wool, Cady Noland, Aaron Curry, Mark Handforth, Karl Haendel, Glenn Ligon, mike kelley, David Noonan,  et bien d’autres encore

D’un autre côté, je trouve que la scène artistique berlinoise est plus en rupture que la scène américaine. Les allemands sont plus “cutting edge”. Il y a une radicalité qui s’exprime par les différents media que l’on retrouve d’une façon très différente aux USA. En effet, les américains ont une certaine violence, mais elle s’exprime dans des formes plus classiques au niveau des matériaux. La violence est plus dans les thèmes ou les images.

Les artistes de la scène berlinoise (ou proche culturellement) à suivre sont: Gregor Hildebrandt, John Bock, Andreas hofer, Matthias Bitzer, Axel Geis, Saadane Afif (français mais berlinois), Anselm Reyle, Jonathan Meese, Christoph Büchel (Suisse), Christian Andersson (Suédois), Cristian Andersen, David Renggli, Mathew Hale, Thomas Kiesewetter, Aleksandra Mir (pologne), Elmgreen & Dragset (Danemark), Olafur Eliasson (Danemark), Urs Fischer (Suisse), Aneta Grzeszykowska (Pologne) …

Dans le prochain épost”, je parlerai des autres scènes artistiques telles que la France, l’Angleterre, l’Espagne et l’Italie.

Posted in Art Contemporain

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Srosenblum 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines