Magazine Bd

Faker

Publié le 08 décembre 2009 par Litterature_blog

Faker


Ils sont quatre : Yvonne Latimer, hacker amatrice ; Mark Sale, obsédé sexuel ; Paul Sakmussen, taciturne et fortement déprimé ; Jessica Kidby, maître chanteuse. Etudiants à l’université de Saint Cloud, Minnesota , ils vivent en colocation dans une maison à côté de la fac. Un soir, ils décident de fêter la fin des vacances de Noël et le début du second semestre avec force alcool, cachets et poudres de toute sorte. Tous vont être malades à crever et vont constater dans les jours suivants qu’ils ne se souviennent plus vraiment de ce qui s’est passé.
C’est alors que débarque un cinquième larron qui loue apparemment la maison avec les quatre autres : Nick Philo. Mais Nick a un gros problème. A part ses colocs, personne ne se souvient de lui. Ni le patron chez qui il travaille trois jours par semaine, ni la prof dont il suit les cours depuis six mois et encore moins cette jolie étudiante avec laquelle il a couché juste avant les vacances. Désorienté, il décide de s’enfermer dans sa chambre. Mais il découvre que la maison n’a que quatre chambres et qu’aucune ne lui est destinée.


Cherchant à dénouer les fils de cet incompréhensible mystère, les cinq jeunes gens vont découvrir une réalité qui les dépasse totalement.


Faker est une œuvre sombre, très sombre. Mélangeant allègrement la thèse du complot gouvernementaleet le portrait d’une jeunesse américaine en perdition, les auteurs livrent un récit où le désespoir est le seul avenir possible. Jouant beaucoup sur les variations de couleurs, le dessinateur impose une ambiance lourde, glauque, glaciale. Ne cherchez ici aucune échappatoire : ce comics est d’un pessimisme absolu.


Les six épisodes contenus dans le volume constituent l’intégralité de la série. On a de toute façon du mal à imaginer une suite possible.


Faker, de Mike Carey et Jock, Panini Comics, 2009. 13 euros.


L’info en plus : Mike Carey est le scénariste d’une série à succès qui a pour héros John Constantine, un personnage créé à l’origine par Alan Moore dans les pages de Swamp Thing. La série Hellblazer raconte les aventures de ce détective du paranormal chasseur de démons.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Litterature_blog 22161 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines