Magazine Culture

La culture, une somme de réponses ?

Publié le 08 décembre 2009 par Bastienb

Cet article a été posté par Patrice Litolff dans le cadre du concours de décembre.

Le blog culture-generale.fr  promet malicieusement à ses internautes d’apporter « toutes les réponses aux questions qu’on ne se pose pas ».

La culture, une somme de réponses ?

La culture, est-ce  une somme de réponses, fussent-elles encyclopédiques ? Ou est-ce  une aptitude particulière à identifier les bonnes questions ? Les questions qu’on ne se pose pas sont-elles forcément plus pertinentes que les autres? Jacqueline de Romilly donne la réponse  en évoquant (dans « L’Enseignement en détresse » , Juilliard, 1984) « le besoin d’inutile et d’inactuel ». En fait les questions qu’on ne se pose pas , ce sont celles qui échappent au domaine de la « culture professionnelle » par opposition à la « culture générale ». La première vise l’action, l’efficacité, la spécialisation. La seconde est une école de rigueur, de gratuité et de générosité. La seconde nous permet d’échapper aux cadres indispensables mais aliénants de la première.

Être soi-même.

Pourquoi ce besoin de culture générale? Pourquoi ce besoin de consulter un blog comme celui-ci ? Pourquoi ce besoin de se poser des questions ? Essentiellement parce qu’on se pose des questions avant tout pour être soi-même, et pour que les autres deviennent eux-mêmes.

Se cultiver, c’est peut-être cela, enclencher un intense processus de culture de soi, voire des autres. La culture est un chemin d’accomplissement de soi autant que des autres. Par la culture générale, je suis relié à la chaîne biologique et historique dont je me sens solidaire et responsable. Par la culture générale, je participe à la société tout en m’en libérant. Avec Internet je ressens pleinement cette solidarité dans le temps , et surtout dans l’espace infini du net. L’existence du blog « culture-generale.fr » démontre une fois de plus que là où se passent les choses, ce n’est plus à la télévision, mais sur Internet.

Raffinement.

Disposer de toutes les réponses aux questions qu’on ne se pose pas a priori,ainsi que le suggère le blog « culture-generale.fr », c’est un moyen particulièrement raffiné de comprendre et d’exercer la vie : c’est la vie avec la pensée. Par la culture générale, je me détache de la nature, de mon univers social ou professionnel. Non pas en m’en éloignant de façon brutale, mais en parvenant à un arrondi harmonieux de l’esprit, grâce à un langage commun qui me préserve de la barbarie autant que de la médiocrité de mon quotidien .

Pourquoi se sentir en symbiose avec le site culture-generale.fr

« Pas un illustre capitaine qui n’eût le goût et le sentiment du patrimoine de l’esprit humain. Au fond des victoires d’Alexandre on retrouve toujours Aristote », écrit De Gaulle dans « Vers l’armée de métier ». Si nous sommes quelques uns à consulter un site comme celui-ci , c’est peut-être parce que nous devons à la chance et à l’éducation de connaître ce que , dans les jours de détresse, de solitude ou de joie, ce que peut apporter un sonnet de Shakespeare, une sarabande de Haendel, ou un film de Brian De Palma: être porté au-dessus de soi-même en incorporant à notre mémoire vivante , par une alchimie personnelle, quelque chose qui fait notre bonheur, même au plus dur des épreuves.


========================================


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bastienb 57446 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine