Magazine Culture

Anthologie permanente : Jude Stéfan

Par Florence Trocmé

 

 

Malheur du climat
   1709, frères paysans
   vous jonchèrent les −15°
   1730, les 30° caniculaires
   ainsi qu'en l'août 03
   silhouettes éventées
   effacées tuées de dieu
   personne qui réponde
   trop d'humains sont morts
   qu'imitent les Mots
   rien que la pluie
   trop de chiffres et nombres
   de bouches à rire
   rien qu'accordéoniste à sébile
   jouant dans le vide
   pour du lierre gelé
Schubert

   anni euntes
   années qui passent
   par la fenêtre
   à soudaine ferveur
   Ma Sœur à l'andantino
   par dimanche de juin
   la bémol majeur
   dans un silence à entendre
   mouche voler
   fourmi marcher
   épingle tomber
   pattes croisées
   le berger assiste
   sur un tabouret
   jarrets tendus
   la Mère fouille un tas de socquettes
   et Magda repose ses glaïeuls,
   opus 94
Un Stéfan

   Vieillard déjà mort
   mon ombre portée
   ma ressemblance
   stérile vieillesse
   à pis desséchés
   hélas jadis palpée
   ta courbe de ventre
   un infini chagrin
   l'S serpentinée en
   poésie déchirée
   non déchirante
   Seigneur donnez à chaque bête
   sa propre mort
   non à la chasse à l'abattoir
   ni sur l'autel dans l'arène
   ignominieusement
   Les Steen X stein Sterne ou Sternheim
   en vieille S
Jude Stéfan, Désespérance, Déposition, Gallimard, 2005, p. 38, 42 et 75

Contribution de Tristan Hordé

Jude Stéfan dans Poezibao :
Bio-bibliographie,  Livre Jude Stefan, rencontre avec T. Hordé, extrait 1, extrait 2, extrait 3, extrait 4, Desespérance, déposition de Jude Stéfan par Tristan Hordé, extrait 5, recension numéro spécial revue NU(e), Grains & issues (par T. Hordé),extrait 6, extrait 7, in Notes sur la poésie, Pandectes (parution), extrait 8, Les Commourants (parution), Les Commourants (par T. Hordé), extrait 9, note sur la poésie.

Index de Poezibao
Une de Poezibao
Centre de ressources poésie de Poezibao
Les favoris de Poezibao
Sur simple demande à f.trocme@poezibao.com :
→ Recevez chaque jour de la semaine "l'anthologie permanente" dans votre boîte aux lettres électronique
ou
→ Recevez le samedi la lettre d’information, avec les principales parutions de la semaine sur le site (les abonnés à l’anthologie reçoivent automatiquement cette lettre)
• Merci de préciser "abonnement à l’anthologie" ou "abonnement à la lettre seule″


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Anthologie permanente : Vladimir Maïakovski

    De quoi – De ça Sur ce sujet, personnel et modeste, et plus encore chantonné bien des fois, écureuil poésie j’ai tournoyé, et veux tournoyer plus encore Ce suje... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Yves Martin

    Jamais il n’a fait aussi beau. Mouches pompons. Métros loukoums. Un chien de ma chienne prend une cuite Dans une rue noiraude fêlée comme un cul. Les pipeaux... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Valérie Rouzeau

    Qui riez criez kyrie oiseaux du ciel et pauvres gens oyez c’est pour vous nous lui tant Tant d’appuyé fort au clavier de l’orgue tout au salut désarme. Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : James Sacré

    Pour saluer la publication d’un livre de poèmes de James Sacré, accompagné de lithographies de Djamel Meskache (fondateur des éditions Tarabuste avec Claudine... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Michel Deguy

    Chant royal   Le poète de profil Le poète à l’équerre de corps et d’ombre sur les seuils Le poète Gulliver qui retrace un roncier d’hiver avec la pointe de... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Lionel Ray

    Je parle du temps qui se tient là, depuis toujours, comme un cercle de vieillards inoffensifs et chuchotants. Je parle de la nuit qui se perd à la recherche de... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Jude Stéfan

    Jeune Parque aux longs yeux de Lamartine songe à l’incertitude des poètes devant la paysanne aux taches d’éphélides venue d’au-delà les vents boréaux... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 18344 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines