Magazine Culture

Le discours pour la réception du prix Nobel de Herta Müller

Par Florence Trocmé

 

 

Poezibao recommande vivement la lecture bouleversante du discours de réception de Herta Müller au Nobel. Où il est notamment question d’un mouchoir et d’un escalier.

Deux versions sont ici proposées : 

Une belle traduction en français sur le tout nouveau site de Laurent Margantin, ″Œuvres Ouvertes″, dans une traduction de Claire de Oliveira.

et l’original en allemand sur le site du Nobel

Sur les deux sites, on peut voir un « collage » de Herta Müller. En préambule à un récent entretien avec l’auteur, dans le journal le Monde du vendredi 4 décembre, Raphaëlle Rérolle relevait :  « partout autour d’elle, sur les tables, sur les fauteuils et même au revers de certains meubles, il y a des morceaux de papier de la taille d’une épingle à nourrice. Des mots et encore des mots en roumain, découpés dans des journaux, à partir desquels elle réalise ses ″collages″, autrement dit des poèmes. Car lui expliqua Herta Müller, « c’est une forme d’écriture à partir des mots qui sont déjà là. Et c’est aussi un compte que je voulais régler avec la langue roumaine : je ne peux pas écrire en roumain, mais de cela, je suis capable et je voulais me le prouver ». (NB : le collage proposé sur ces sites n'est pas réalisé à partir de mots roumains mais de mots allemands).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 18683 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines