Magazine Culture

On n'enterre pas le dimanche

Par Krri

de Fred Kassak

on_n_enterre_pas_le_dimanche
Son visage apparut à la portière. Je baissai la glace.

— Je vais vous demander un coup de main, dit-il en souriant.

Je descendis de la voiture et le rejoignis près du coffre. Dans la main gauche, il tenait un revolver; dans la main droite, une énorme clé anglaise. Je m'arrêtai net.

- Très bien, dit-il, j'allais justement te demander de ne pas avancer trop près, mon petit fumier.

Je regardai l'index de sa main gauche frémir sur la détente. Le canon du revolver était pointé vers mon ventre.

— Je vais te tuer, chuchota-t-il, j'aurais pu le faire par surprise, mais je préfère que tu puisses y penser avant. Depuis trois jours, j'ai creusé un trou. Maintenant, il est assez profond et il t'attend, à deux pas d'ici, au pied d'un taillis. Dans le taillis, il y a une petite pelle. Elle me servira à recouvrir le trou quand tu seras dedans. Tout est prévu.

— Ça ne marchera pas, dis-je. Les crimes parfaits, ça n'existe pas.

— Passe devant et ne t'occupe pas.

Il tenait son revolver contre sa hanche. Aucune chance de le lui faire sauter des mains. Je passai devant. A chaque seconde, je m'attendais à ce que la clé anglaise s'abatte sur ma nuque. Nous nous enfonçâmes entre les arbres...

Éditions LE MASQUE

Édition originale: Éditions Arabesque (1958)

etoile
Grand Prix de littérature policière (1958)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Krri 816 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines