Magazine Culture

La décolonisation en musique.

Par Bricabraque

De la colonisation aux indépendances en musique:

* L'Ethiopie fut l'un des deux seuls pays africains à ne pas être colonisé au cours du XIX°. En 1936, l'Italie fasciste envahit le pays. Au lendemain de la guerre, le rastafari Hailé Sélassiés'impose:

La décolonisation en musique.

Hailé Sélassié lors de son exil londonien, en 1939.

  • 138. Gainsbourg: “Negusa Nagast”. Dans ce titre, Gainsbourg s'intéresse au négus éthiopien, Hailé Selassié.
  • 142. Bob Marley:”War”. (1976). Les paroles de cette chanson célébrissime de Bob Marley sont en fait une simple reprise d'un extrait d'un discours prononcé par l'empereur éthiopien Hailé Sélassié à la tribune de l'ONU, le 4 octobre 1963.
  • 143. Black Uhuru:”I love king Sélassié”. Retour sur la vie de l'empereur éthiopien (sa jeunesse, les années d'exil, le dynamisme diplomatique et l'autoritarisme du vieux négus), mais aussi sur sa légende et sa mémoire, largement mises en musique par les rastas.

* La Gold Coast, qui devient le Ghana, est le premier pays d'Afrique noire à accéder à l'indépendance en 1957:

La décolonisation en musique.

NKrumah en décembre 1959.

  • 154. Lord Kitchener: “Birth of Ghana”. Calypso en l'honneur de la première indépendance d'un pays d'Afrique noire: la Gold Coast devenue Ghana.
  • 158. E.T. Mensah: “Kwame NKrumah”. Highlife (la musique typique du Ghana) pour le “Rédempteur”, Kwame NKrumah, le premier dirigeant du Ghana, héraut du panafricanisme.

 * 1960: les colonies françaises d'Afrique occidentale accède à l'indépendance de manière pacifique:

La décolonisation en musique.

Felix Houphouët Boigny et Lyndon Johnson à Washington en 1967.

- 157. Alpha Blondy : “Jah Houphouët” (1987). Alpha Blondy chante ici les louanges du père de la nation ivoirienne. Revenons donc sur ce personnage.

* 1960: indépendance chaotique du Congo belge qui devient bientôt le Zaïre, contrôlé d'une main de fer par Mobutu.

  • 121. Joseph Kabasele et l'African Jazz: “Indépendance cha cha”. Ce morceau, composé lors de l'indépendance du Congo, devint un hymne dans tous les pays africains nouvellement indépendants.
  • 124. Lord Brynner:”Congo war”. (1966) Un morceau sur les difficiles lendemains de l'indépendance du Congo.
  • 136. Baloji : “Tout ceci ne vous rendra pas le Congo. L'histoire récente du Congo, devenu Zaïre sous Mobutu, puis redevenu le Congo.

http://fabbikouassi.files.wordpress.com/2009/02/mob.jpg

Joseph Mobutu.

* La guerre d'Algérie et ses soubresauts:

  • 57. La Tordue: “Paris, oct 61″. Retour sur ce 17 octobre 1961 de sinistre mémoires (plusieurs dizaines d'Algériens furent alors assassiner par les forces de police, sous les ordres d'un certain Papon).
  • 51. François Béranger:”Tranche de vie”. Le parcours d'un jeune Français: du dur travail en usine et l'expérience traumatisante de la guerre d'Algérie.

* Un exemple des difficiles accessions à l'indépendance des colonies portugaises:

- 144. Orchestra Baobab:”Cabral”. Hommage au héros de la libération de la Guinée-Bissau.

* L'Afrique australe ferme la marche de la décolonisation:

- La Rhodésie du sud devient le Zimbabwe en 1980:

  • 13. Bob Marley:”Zimbabwe“. Chanson à la gloire du jeune pays qui vient (enfin) d'accéder à l'indépendance.
  • 151. Bobby Kalphat: “South west of Rhodesia”. Trois morceaux reggae sur le régime d'apartheid de la Rhodésie du sud (actuel Zimbabwe).
  • 152. Chiwoniso: “Matsotsi” (2008). Retour sur l'histoire récente et actuelle du Zimbabwe de Robert Mugabe.

* Ce n'est qu'au cours des années 1990 que le régime de l'apartheid est renversé avec l'arrivée au pouvoir de Neslon Mandela:

La décolonisation en musique.

Mandela en couverture du Time en mai 1994.

  • 49. Gil Scott Heron:”Johannesburg”. Dénonciation de l'apartheid qui sévit alors en Afrique du sud.
  • 45. Mandela Day des Simple Minds Chanson en hommage à Nelson Mandela, leader de l'ANC sud-africaine.
  • 28. The Specials AKA:”Free Nelson Mandela”. Une chanson qui demandait la libération du leader de l'ANC, alors emprisonné dans les geôles sud-africaines.
  • 174. Johnny Clegg: “Asimbonanga”. En Afrique du sud, le régime de l'apartheid vit ses derniers instants. Une nouvelle ère s'ouvre pour la nation arc-en-ciel.
  • 173. Johnny Sokolun: “Fire in Soweto”. Les townships sud-africains s'embrasent au cours des années 1960 et 1970. Les autorités racistes répriment avec la plus grande violence. Rien ne semble pouvoir changer…
  • 172. Alpha Blondy:”Apartheid is nazism”. Les fondements et la mise en place du terrible régime de l'apartheid.

* Exemples de néocolonialisme.

  • 141. Kanye West (feat. Jay-Z) : “Diamonds from Sierra Leone”. Les matières premières semblent pour certains pays une malédiction alors qu'elles devraient permettre le développement. Derrière beaucoup de conflits qui déchirent les pays africains, la lutte pour l'appropriation des richesses est à la fois une fin et un moyen (exemple ici avec les diamants de Sierra Leone).
  • 130. Tiken Jah Fakoly:” quitte le pouvoir”. Un reggae, malheureusement toujours d'actualité, qui s'adresse aux nombreux dictateurs africains qui confisquent le pouvoir et les richesses de leurs pays.
  • 60. François Béranger:”Mamadou m'a dit.” Dénonciation implacable du racisme et des relents colonialistes dans nos sociétés occidentales.
  • 50. Fela:”ITT”. Dénonciation de l'exploitation de l'Afrique par les transnationales occidentales.

  • * Voir aussi le dossier Samarra en Afrique élaboré par Etienne Augris. De nombreux articles s'intéressent à la décolonisation des pays et/ou à la période postcoloniale.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bricabraque 2726 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte