Magazine Cinéma

This game ain’t basketball anymore, it’s entertainment

Par Soupaloignon

Je ne sais pas ce qu’il se passe mais depuis plus d’un an, je n’arrive plus à regarder un match de basket sans m’ennuyer. Enfin si, je sais plus ou moins pourquoi: à cause de cette saleté de finale des J.O qui a fait plus de mal qu’autre chose. C’est vrai car l’air de rien repasser d’un Espagne – USA à un Milwaukee – Minnesota, c’est comme passer d’Amanda Seyfried à Amanda Lear. Ce qui me dérange le plus, c’est que je continue de suivre les exploits de Kobe et les déroutes des Knicks. Mais regarder les résultats, les stats et les classements, ce n’est pas ça qui va me donner de quoi alimenter de vraies discussions. Mais comme j’ai assez suivi la NBA ces dernières années, je peux me permettre d’aller dans le sens de Yahoo Sport qui a établit le classement des 10 meilleurs joueurs de la décennie et en faire un. Pas réellement la même chose car je préfère me baser sur les récompenses données en fin de saison par la NBA, à savoir les All NBA Team.

All NBA Third Team

Chauncey Billups : J’ai hésité avec T.P car j’adore le joueur mais j’ai du mal avec les personnes qui terminent leurs phrases par “Tu vois ?”. Du coup, Billups sera le troisième meilleur NBA de la décennie. Pourquoi ? Car lors de ses finales il n’a jamais démérité et puis il a transformé les Denver Nuggets. Et puis récompenser un mec qui doit vendre autant de maillots que compte de membres sa famille c’est la classe.

Palmarès :  Champion (x1 + MVP des Finals) + 1 Finals + 4 All-Star Games

Dwayne Wade : Un joueur qui sait tout faire avec un talent monstre. L’un des rares joueurs à pouvoir faire gagner tout seul son équipe des Finals.

Palmarès : Champion (x1 + MVP des Finals) + 5 All-Star Games

Paul Pierce : Pas vraiment grand fan du joueur avec son tir bizarre mais sa fidelité aux Celtics lors des mauvaises saisons lui a donné raison pour pouvoir gagner le titre, et de quelle manière.

Palmarès : Champion (x1 + MVP des Finals) + 7 All-Star Games

Rasheed Wallace : The “Sheed”. L’un de mes joueurs préférés. Une grande gueule avec un grand tempérament. Il était le maillon manquant aux Pistons pour gagner le titre.

Palmarès : Champion (x1) + 5 All-Star Games

Ben Wallace : Un défenseur-monstre (4 fois meilleur défenseur), sans doute le meilleur de la décennie. Tout est dit.

Palmarès : Champion (x1) + 4 All-Star Games

All NBA Second Team

Jason Kidd : Le meneur par excellence. Complet, avec la troisième place de l’histoire pour les triple-double et il doit être le recordman de “almost” triple-double. A réussit partout où il est passé et a formé un duo qui aurait me faire rêver avec Penny Hardaway sans les blessures.

Palmarès : 2 Finals + 9 All-Star Games

Allen Iverson : Un gabarit plus dans la “normale” qui n’a pas peur de se frotter aux plus grands. De plus, c’est un vrai scoreur qui peut marquer de presque partout et dans toutes les positions.  Et puis un look, celui qui a fait la NBA version hiphop.

Palmarès : 1 Final + 1 titre de MVP + 10 All-Star Games (dont 2 MVP)

Lebron James : Le King. Enormément de talent dans un physique parfait, il a fait de Cleveland une très bonne équipe presqu’à lui seul. Il bat tous les records de précosité. Les prochaines années devraient être les siennes.

Palmarès : 1 Final + 1 titre de MVP + 5 All-Star Games (dont 2 MVP)

Kevin Garnett : Joueur capable de jouer pivot et aillier, est un roc en défense malgré une proportion à trop chambrer l’adversaire, mentalité qui me déplait alors que le joueur est vraiment l’un des meilleurs défenseurs tout en étant capable de scorer (son rôle premier durant ses années à Minnesota).

Palmarès : Champion (x1) + 1 titre de MVP + 12 All-Star Games (dont 1 MVP)

Yao Ming : Carrière gâchée par ses blessures mais lorsqu’il est au meilleur de sa forme, il est quasi inarrêtable dans la raquette.

Palmarès : 6 All-Star Games

All NBA First Team

Steve Nash : Meneur parfait qui préfère faire briller ses coéquipiers que de chercher le shoot. Son seul défaut est d’oublier de défendre.

Palmarès : 2 titres de MVP + 6 All-Star Games

Kobe Bryant : Le digne successeur de Jordan. Joueur qui se bonifie avec le temps en jouant de plus en plus en équipe sans oublier de shooter quand l’équipe en a besoin. Auteur d’un match à 81 points lors d’un match.

Palmarès : champions (x4 + 1 MVP) + 2 Finals + 1 titre de MVP + 11 All-Star Games (dont 3 MVP)

Dirk Norwitzki : J’ai hésité entre lui et Garnett. Mais c’est plus un choix du coeur tant ce joueur me plaît dans sa manière de jouer.

Palmarès : 1 Finals + 1 titre de MVP + 8 All-Star Games

Tim Duncan : Le meilleur joueur de la décennie. Le meilleur 4 de la NBA. Que dire de plus ?

Palmarès : Champion (x 4 + 3 MVP) + 2 titre de MVP + 11 All-Star Games (dont 1 MVP)

Shaquille O’Neal : Un monstre, le joueur le plus dominant. Plus qu’un joueur, c’est un show à lui tout seul. Sans lui, la NBA ne sera plus la même (phrase super cliché je sais…).

Palmarès : Champion (x 4 + 3 MVP) + 1 titre de MVP + 15 All-Star Games (dont 3 MVP)

Bonus, le 5 des mecs que je n’oublierais pas :

Stephon Marbury – Vince Carter – Ron Artest  - Robert Horry – Marcus Camby

Pour mémoire, le titre vient de Rasheed Wallace qui donnait son avis sur le fait que la NBA favorisait Cleveland:

I still don’t think they (Cavaliers) beat us, we beat ourselves. And I think we also fell victim to that personal NBA thing where they are trying to make it a world game and get (television) ratings. They wanted to put their darling in there (the NBA Finals) and they did, and look what ended up happening. This game ain’t basketball anymore, it’s entertainment. It’s starting to get like the WWF. There ain’t no real wrestling anymore either. It’s all fake.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Soupaloignon 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte