Magazine Culture

De "l'identité nationale" ?, note 19, Jean-Christophe Cambadélis, Laval, "Paroles de l'Ombre"

Publié le 18 décembre 2009 par Jcgrellety

Entre le régime de Vichy et la majorité actuelle, y a t-il une filiation ? "Travail, famille, patrie" ne sont-elles pas les valeurs "officielles" (pour la galerie) de l'UMP ? Jean-Christophe Cambadélis a décidé de faire le lien, direct, entre Pierre Laval et M. Besson. Les trajectoires sont comparables (passage de la "gauche" à la droite-extrême-droite, comme le fit aussi Adrien Marquet, maire de Bordeaux), mais M. Besson est-il Pierre Laval ? Pour une telle affirmation, le Ministre de l'Immigration-et-de-l'Identité Nationale, un ministère voulue par le FN, M. Besson vient de porter plainte contre M. Cambadélis et M. Mordillat. Comme il n'y a pas de nazis et, à priori, de camps d'extermination à notre époque, la comparaison ne peut prendre en compte que la trajectoire, la responsabilité politique parce qu'idéologique, mais s'arrête là. En comparant-identifiant, M. Cambadélis a pris ce risque. Et ce alors qu'il suffisait de comparer les critères, les principes et les valeurs de la majorité actuelle à ceux du Pétainisme et surtout plus largement de l'extrême-droite.
Sur M. Laval, il y a les livres remarquables de Madame Annie Lacroix-Riz dans lesquels elle prouve qu'il n'eut qu'une "religion", lui l'opportuniste : faire des affaires (de l'argent)...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jcgrellety 408 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte