Magazine Culture

1ère lettre du Venezuela

Publié le 19 décembre 2009 par Timbredujura
My first cover from Venezuela
Merci beaucoup Eduardo de me permettre de publier sur ce blog ma toute première lettre reçue de la république bolivarienne du Venezuela :-)
Cette lettre a été postée le 7 décembre 2009 de la ville de Valencia, capitale de l'état de Carabobo (côte nord du pays).
Je reviens sur la précédente lettre d'Eduardo publiée sur ce blog, postée de Miami (Floride), sur laquelle figurait une vignette un peu mystérieuse comportant la mention "20 ans de la Fondation Banque du Venezuela". Cette précédente vignette, ainsi que celle ci-dessous en bas à gauche (en 2 exemplaires), faisait en fait partie de 3 blocs-feuillets composé de 8 timbres chacun émis en 1990, représentant différentes essences d'arbres.
Thank you very much Eduardo for allowing me to publish on this blog my first cover received from the Bolivarian Republic of Venezuela :-)
This letter was posted on December 7, 2009 from the city of Valencia, capital of the State of Carabobo (Northern Coast of the country).
I'm evoking again today the previous letter from Eduardo posted on this blog, mailed in Miami, Florida, which included a mysterious label bearing the words "20 Years of Foundation Bank of Venezuela". This vignette, and the one below on the bottom left (in two copies), was actually part of three souvenir sheets composed each of eight stamps issued in 1990, depicting different species of trees.

1ère lettre du VenezuelaSimon Bolivar (1783-1830) est sans contestation possible la personnalité la plus timbrifiée par la poste vénézuélienne !
En voici quelques exemples sur cette lettre ci-dessus avec le timbre à 3 nouveaux bolivars fuerte, qui a remplacé le bolivar le 1er janvier 2008 (1 nouveau bolivar = 1000 anciens bolivars), faisant partie d'un bloc de 10 timbres émis en 2008. Ce timbre reproduit un portrait de Bolivar, général et homme politique emblématique des guerres d'indépendance de plusieurs pays d'Amérique du sud dont le Venezuela, par le peintre vénézuélien Tito Salas (1887-1974) auteur d'une série de fresques retraçant la vie de Bolivar dans sa maison natale à Caracas.
Je n'en suis pas certain mais il me semble que le timbre courant (900 Bs, émis en 1997), en haut à droite, représente aussi un portrait de Simon Bolivar...
Le timbre à 30 centimos (1 Bs = 100 centimos) en bas à gauche, émis en 1982, fait partie d'une série émise sur plusieurs années pour commémorer le 200ème anniversaire de la naissance de Bolivar. Ce timbre fait référence à la ville bolivienne de Potosi, un centre minier important que se disputèrent les républicains et les royalistes pendant la guerre d'indépendance sud-américaine entre 1810 et 1825.
Le dernier timbre (1 Bs) fait partie d'un bloc-feuillet de 4 timbres, émis en 2008, consacré aux jeux olympiques de Pékin à travers 4 sports (natation, escrime, haltérophilie et lutte féminine). Le Venezuela n'a remporté qu'une médaille de bronze (taekwondo féminin) lors de ces jeux...
Simon Bolivar (1783-1830) is unquestionably the personality who was represented most on Venezuelan stamps !
Here are some examples on this cover above with the stamp at 3 new bolivar fuerte, the currency replacing the old bolivar since January 1, 2008 (1 new bolivar = 1000 old bolivars), part of a sheet of 10 stamps issued in 2008. This stamp features a portrait of Bolivar, general and emblematic politician during wars of independence of several South American countries including Venezuela, by the Venezuelan painter Tito Salas (1887-1974), author of a series of frescoes depicting Bolivar's life in his native home in Caracas.
I'm not sure but I think the definitive stamp (Bs 900, issued in 1997), top right, is also featuring a portrait of Simon Bolivar...
The 30 centimos (1 Bs = 100 centimos) stamp in the bottom left, issued in 1982, is part of a series issued on several years to commemorate the 200th anniversary of the birth of Bolivar. This stamp is refering to the Bolivian town of of Potosi, an important mining center where took place fights between Republicans and Royalists during the South American independence war from 1810 to 1825.
The last stamp (Bs 1.00) is part of a souvenir sheet of four stamps, issued in 2008, devoted to the Beijing Olympics through four sports (swimming, fencing, weightlifting and women's wrestling).
Venezuela has only won a bronze medal (women's taekwondo) in those Games...

1ère lettre du VenezuelaEduardo a eu la gentillesse de joindre à sa lettre la mini-feuille complète de 8 timbres identiques ci-dessus consacrés à Francisco de Miranda (1750-1816), un des héros (avec Bolivar...) de la guerre d'indépendance des colonies d'Amérique du sud, du Venezuela en particulier.
Ce timbre constitue une émission conjointe avec la poste française même s'il n'a pas été émis le même jour, le 16 octobre 2009 au Venezuela et le 9 novembre 2009 en France...
Ce timbre représente 2 portraits de Miranda, par le peintre Martin Tovar y Tovar à droite et plus jeune à gauche, avec au centre une carte du Venezuela et l'Arc de Triomphe situé à Paris.
A noter que ce même portrait de Miranda jeune figure également sur un des nouveaux billets de banque vénézuéliens en circulation depuis 2008...
Eduardo was kind enough to attach to his letter the complete mini-sheet of eight same stamps above dedicated to Francisco de Miranda (1750-1816), one of the heroes (with Bolivar...) of the Independance War of South America colonies, Venezuela in particular.
This stamp is a joint issue with the French Post even though it has not been issued the same day, October 16, 2009 in Venezuela and November 9, 2009 in France...
This stamp is depicting two portraits of Miranda, by the painter Martin Tovar y Tovar on the right and younger on the left, with a map of Venezuela and the Arc de Triomphe in Paris in the middle.
Note that this same portrait of young Miranda is also included on one of the new Venezuelan banknotes in circulation since 2008...

1ère lettre du VenezuelaLe nom de Miranda est en effet inscrit sur ce monument parisien pour rendre hommage à son courage lors de la bataille de Valmy en 1792 pendant la révolution française. Miranda était alors général de l'armée de la jeune république dirigée par Dumouriez.
Considéré comme "le premier créole universel", Miranda participa également à la guerre d'indépendance des États-Unis aux côtés de Washington.
Je vous montre ci-dessus le FDC avec le timbre français à 0,85€ émis lors du dernier Salon Philatélique d'Automne à Paris. L'oblitération "1er jour" montre l'Arc de Triomphe et la cathédrale de Caracas.
A noter enfin, pour l'anecdote, que ce Salon d'Automne avait lieu à l'Espace Champerret (nord-ouest de Paris), tout proche du square de l'Amérique Latine où figure une statue en bronze de Miranda (par Arturo Ruza) ainsi que des bustes de 8 écrivains, poètes et historiens originaires de différents pays d'Amérique du sud et centrale.
The name of Miranda is indeed inscribed on this Parisian monument to honor his courage during the battle of Valmy in 1792 during the French Revolution. Miranda was then general of the Army of the young republic headed by Dumouriez.
Considered as "the first universal Creole", Miranda also participated in the war of independence of the United States with Washington.
I show you above the FDC with the French € 0.85 stamp issued during the last "Salon Philatélique d'Automne" held in Paris. The FDC cancellation includes the Arc de Triomphe and also the Cathedral of Caracas.
It's worth noting, to conclude, for the anecdote, that this Stamp Exhibition was held at the Espace Champerret (north-west of Paris), close to the "Latin America public garden" where is located a bronze statue of Miranda (by Arturo Ruza) and also busts of eight writers, poets and historians from different South and Central American countries.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Timbredujura 63 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines