Magazine Culture

Anthologie permanente : Francis Ricard

Par Florence Trocmé

au-delà de la pierre le vertige des fontaines rouillées de fonte taries les mulots et les fauvettes s’y disputent le pain bénit que je leur dispense que l’herbe serait douce à qui voudrait s’étendre qui a fermé les vannes des fontaines rouillées ? les bancs ruminent l’absence des convives les feuilles que le vent emporte répètent l’automne et l’orage efface jusqu’aux traces de leurs pas oh qu’il est doux le temps des fontaines qui chantent.

arrachés aux rochers à force de tempêtes aux rochers fossilisés arrachés et roulés accouchés de la vague arrachés rejetés ces… lavés délavés brossés drossés roulés ces… par la vague sac ressac flux reflux ces… arrachés aux rochers du fin fond de l’oubli ces… crus oubliés perdus à jamais ces… millénaires enfouis cramponnés aux rochers valait mieux ça au risque de ces… la vague la raison de la vague un jour ça suffit décrochés arrachés roulés jusqu’à la plage de sable blanc ces…

Francis Ricard, en un seul souffle, Cheyne Éditeur, 2007, pp. 32, 36,

Note bio-bibliographique

En un seul souffle de Francis Ricard fait partie de la sélection du Prix des Découvreurs.

index de Poezibao
Revenir à la Une de Poezibao

Sur simple demande à f.trocme@poezibao.com, recevez chaque jour l'anthologie permanente dans votre boîte aux lettres électronique


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 18683 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines