Magazine Bien-être

La congestion nasale, c'est pas drôle !

Par Do22 @DominiqueJeann
La congestion nasale, c'est pas drôle ! Les sinus sont des cavités situées dans les os de la face du visage. De grands sinus sont situés de chaque côté de la cavité nasale, une rangée de très petits sinus se trouve derrière le pont du nez et deux autres grands sinus sont situés au-dessus et derrière les sourcils.
Ils produisent un mucus qui nous aide à percevoir les odeurs et à nettoyer le nez. Les particules étrangères qui entrent dans les sinus sont ainsi piégés dans le mucus et retournés vers le nez afin de protéger l'organisme. Pour atteindre le nez, le mucus s'écoule par de petits orifices qui sont dans les os où sont logés les sinus. La sinusite est l'inflammation des sinus. Elle peut être liée à une infection d'origine virale ou bactérienne, voire allergique.
Comment alors se libérer de cette congestion? Voici quelques solutions pour venir en aide aux personnes qui sont aux prises avec ce genre d'infections!
Solutions naturopathiques par Véronik Tanguay
La sinusite est le résultat d’un excès de mucus qui ne s’élimine pas bien et qui formera un nid parfait pour le développement de nombreuses bactéries.

D’où vient ce mucus?

Le mucus est produit par notre corps comme un élément protecteur. Quelque chose nous irrite et le corps produit du mucus pour l’éliminer. Qu’est-ce qui irrite vos voies nasales?
- Des substances dans l’air telle que la fumée de cigarette, de l’encens en bâton, des « sent-bon » sous différents formats (vaporisateur, pot-pourris, chandelles, savons, produits corporels, etc.), des produits nettoyants et antibactériens, des odeurs de peinture, des moisissures et bien d’autres.
- Des substances alimentaires. Dans ce cas, le corps produit du mucus, non pas pour empêcher quelque chose d’entrer dans votre corps mais plutôt pour permettre à certaines molécules indésirables d’être éliminées. TOUS les aliments raffinés produisent du mucus dans notre corps. Les pires : le sucre, les produits laitiers et le blé. Ces aliments sont consommés en trop grande quantité dans notre société et notre corps n’en peu tout simplement plus. Écoutez votre corps; lorsque vous consommez un aliment qui ne vous convient pas, votre gorge sécrète immédiatement du mucus et vous devrez vous râcler la gorge pour retrouver votre timbre de voix habituel. Et voilà, le corps se protège!
- Des facteurs psychosomatiques; y a-t-il quelqu’un ou quelque chose qui vous irrite? Ou que vous ne pouvez plus sentir? À vous de voir…!
Des solutions :
- Coupez les aliments raffinés et les produits laitiers de votre alimentation et remarquez ceux qui vous causent du mucus.
- Stimuler le fonctionnement de vos organes éliminatoires (intestins, reins, peau et poumons). Si vous souhaitez que le mucus soit éliminé, il faut que ça sorte par quelque part…!
- Activez votre lymphe. Bougez, respirez, sautez, buvez beaucoup d’eau et aller dans un sauna.
- Allez consulter en Thérapie Cranio-Sacrée. Même si les os de notre crâne sont soudés, ils ont tout de même chacun un mouvement indépendant rythmé par la circulation du liquide céphalo-rachidien. Suite à un quelconque traumatisme, un os qui pert son mouvement initial crée un blocage sur d’autres et cause différentes tensions et blocages.
- Pratiquez le Jala neti : ce rituel très utilisé en Inde consiste à faire couler de l’eau salée d’une narine à l’autre. Il existe de petites théières en plastique ou en céramique conçues à cet effet. Commencer par un nettoyage par jour pendant un mois puis observez les résultats. Pour le dosage, utilisez ¼ de cuillière à café de sel dans 250 ml d’eau.
- Contrairement aux Jala neti, évitez d’utiliser des décongestionnants avec médicaments sous forme de vaporisateur nasaux durant plus de trois jours, car ils prédisposent à une seconde sinusite.
Solutions aromathérapeutiques par Mikaël Zayat
Les essences aromatiques sont un atout précieux pour soulager les symptômes désagréables de la sinusite. Tout de fois, leur utilisation près des yeux requiert une certaine vigilence.
De nombreuses huiles essentielles ont une action mucolytique, c’est-à-dire qu’elles fluidifient le mucus, facilitant ainsi l’expectoration et la respiration. Elles ont également des propriétés antibactériennes et anti-infectueuses; cela réduit donc les risques qu’une infection puisse dégénérer et vous rendre davantage malade. En voici quelques unes :
Sapin baumier Sapin baumier (Abies balsamea)
Eucalyptus officinal (Eucalyptus radiata)
Eucalyptus globuleux (Eucalyptus globulus)
Romarin officinal (Rosmarinus off. cineoliferum)
Ravintsare (Cinnamomum camphora à cinéol)
Laurier noble (Laurus nobilis)
Marjolaine d’Espagne (Thymus mastichina)
Niaouli (Melaleuca quinquenervia)
Cajeput (Melaleuca cajeputii)
Camphre (Cinnamomum camphora)
Tea tree (Melaleuca alternifolia)
Menthe poivrée (Menthe piperita)
Myrte rouge (Myrtus communis myrtenylacetatiferum)
Que dit la science?
La commission E allemande recommande l’essence d’eucalyptus officinal pour traiter l’inflammation des voies respiratoires. En effet, cette huile essentielle a la propriété de diminuer la viscosité des sécrétions nasales et de tuer les bactéries, particulièrement celle de type streptocoque, parfois présente lors d’une sinusite. La menthe poivrée est également reconnue pour réduire l’inflammation des muqueuses du nez.
Modes d’emplois
Vous pouvez utiliser de différentes façons ces essences aromatiques pour soulager la sinusite. Choisissez l’une de votre choix et utilisez-là trois à quatre fois par jour afin d’obtenir les résultats souhaités.
- Faites bouillir de l’eau et mettez-y 2 à 3 gouttes de l’essence choisie dans un grand bol. Avec une serviette sur la tête, penchez votre tête au-dessus du bol et respirez profondément pour une dizaine de minutes.
- Mettez 2 à 3 gouttes sur un mouchoir que vous insèrerez dans votre taie d’oreiller juste avant d’aller dormir. Les vapeurs dégagées durant votre sommeil faciliteront votre respiration.
- Mettez une dizaine de gouttes d’essence aromatique dans une cuillère à thé (5 ml) d’huile végétale de votre choix (jojoba, amande douce, pépin de raisin, olive, etc.) et massez deux fois par jour toute la région des sinus.
Pas trop humide…
Évitez de dépasser le cap des 50 % d’humidité dans la maison car le risque de moisissures et d’allergies augmente alors. Si vous suspectez la présence de moisissures, diffuser plusieurs fois par jour des essences aromatiques de conifères du Québec. Grâce aux milliards de gouttelettes en suspension, les moisissures seront éliminées. Évidemment, assurez-vous d’avoir également réglé la cause de la présence de moisissures.
Fines herbes…
Cuisinez une bonne soupe maison contenant beaucoup de légumes et de fines herbes ayant un effet décongestionnant tel que le raifort, l’ail, la cayenne, le thym, l’origan, le clou de girofle, la marjolaine et le cumin.
Bon appétit!

Jardin de Vie

.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Do22 803240 partages Voir son profil
Voir son blog