Magazine Culture

PHILIP GLASS ::: Art of Glass

Publié le 22 décembre 2009 par Gonzai

Tous les journalistes vous le diront sous la contrainte, mais il existe un top 5 fantasmé des personnes qu'on aimerait rencontrer, pouvoir partir avec la sensation d'apaisement, ne pas se dire qu'au moment du dernier jugement on aura passé sa vie à servir la soupe à des groupes de rockeurs venus de Carnaby Street. Père de la musique répétitive, mentor de la musique de film, compagnon de Steve Reich et Terry Riley, rencontrer Philip Glass en 2009 prend des allures d'audience avec Dieu. Inutile, donc, de préciser en quelle position le compositeur arrive, sur le baromètre en forme d'octave.

PHILIP GLASS ::: Art of Glass

A 72 ans, Glass a tout connu ou presque. L'initiation musicale avec la mythique Nadia Boulanger (entre autre professeur pour Quincy Jones, Gershwin, Michel Legrand, Cosma, Pierre Henry, etc), au début des sixties, l'embardée indienne avec Ravi Shankar avant les Beatles, le rejet du monde Classique face à son avant-gardisme puis enfin l'adoubement au milieu des seventies, avec Music in Twelve Parts. Avant cela, Glass a écrit des kilomètres de partition répétitives accrochées au mur de galeries, tellement longues que les musiciens devaient se déplacer pour suivre la mesure, a conduit des taxis pour payer ses factures et fait trois fois le tour du monde depuis. Glass a aussi étudié la philosophie, composé des oeuvres maîtresses (Glassworks, en 1981), fait des rencontres étonnantes sur son chemin (Martin Scorsese pour le film "Kundun", Woody Allen, Allen Ginsberg, John Cage, Patti Smith, etc) puis connu le sacre, depuis 30 ans, à travers une discographie longue comme trois fois son âge.

Cette histoire, c'est celle de Glass, un septuagénaire sans descendance qui n'aura pas de lendemain, pas de disciples. Resteront sans doute soixante ans de compositions "minimales" (il refuse cette étiquette), un vrai sens de l'avant-garde poétique et deux mains qui bougent en rythme sur un clavier, forcément bien tempéré.

Philip. Philip Glass. Philip Glass fait de la musique. Philip Glass fait de la musique répétitive. Philip Glass fait de la musique répétitive et je l'ai rencontré. Philip Glass fait de la musique répétitive et je l'ai rencontré, c'était en novembre 2009. On aurait presque envie de croire aux miracles.

Réalisation: FullDawa
Illustration: Marjolaine Sirieix
Remerciements au festival d'Automne en Normandie.

"ART OF GLASS"
envoyé par Gonzai_mag


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gonzai 398 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines