Magazine Culture

Anthologie permanente : Claude Favre

Par Florence Trocmé

Des textes de Claude Favre viennent de paraître dans la revue l'. Claude Favre dans
BÉGAIEMENTS
_encore cette histoire du Laocoon encore Goya peignant à même les murs de sa maison encore de renouveler une douleur indicible
_d'un cri est-ce question rituels en trombe & contre les monstres les nœuds de langues
_encore scories stories scolies & scalps Le poème est le point le plus faible de la cohérence
_encore Achille et Philoctète entre pleurs & cris Laocoon il ne crie pas il faut être vivant pour voir ne pas crier j'en connais qui ne
_tricotés serrés
_encore syncope de la question risque Eris discordant les langues il y en a des milliers dans le gosier & bandant que la vie est belle
_encore l'œil de Méduse défie l'homme au couteau de grammaire
_comment défier le cri aujourd'hui du masque qui visage l'homme défie l'homme qui égare la cible
_autour comment tourner cligner l'œil pirouette n'est pas toujours cadeau je ne crains pas les subterfuges
_comment parler de sans dire parler par & de travers disvoir dégoiser & mescrire qu'entendre
_comme par hasard *deik- pour dire c'est collé herbu dans les poils de mon galop de loin
_montrer ne témoigne pas
_d'épaisseur il n'y a pas d'énigme pas plus que peu peau d'un coquelicot
_tremblé si danse
Claude Favre répond à la question posée par la revue : " quel est votre projet ou démarche poétique (extraits) "
Le langage est mon impropriété. Du plus ancien souvenir. C'était querelles, hors de. Aguets d'écoute, pour respiration, goût des conversations, des phrases tronquées, malsensées, qui disent tant bien que mal.
Le langage n'est pas ma langue. Je n'ai pas de ma langue, a fortiori maternelle. Le langage me traque, est mon tigre, vos lèvres & nos serpents de mer. On se langue la tête dans. On s'excave la langue. On dit langue pour ne pas dire. On dit française pour ne pas dire. On sait pas qu'on bafouille. On veut des langues à transparence, un mot une chose, et filer droit
Ma mal langue est des vôtres. D'argots divagations & d'anciennes & d'ailleurs, plus les blagues à la gomme. En cavalcade grammatique, ce n'est pas que recours, c'est pire, l'histoire nous.
Frémissements de voix, concrétions, nuances rien que & rapts & plus, défis de ponctuations, carambolages étymologiques, dérapages syntaxiques, structures accidentées, coups de reins, & sur le fil. Au scalpel.
[...]
Claude Favre, in la revue L'Étrangère, n° 23-24, pp. 124 et 135.
Poezibao :
(B. Fern), (par B. Fern)
Index de Poezibao
Une de Poezibao
Centre de ressources poésie de Poezibao
Les favoris de Poezibao
Sur simple demande à f.trocme@poezibao.com :
→ Recevez chaque jour de la semaine "l'anthologie permanente" dans votre boîte aux lettres électronique
ou
→ Recevez le samedi la lettre d'information, avec les principales parutions de la semaine sur le site (les abonnés à l'anthologie reçoivent automatiquement cette lettre)
* Merci de préciser "abonnement à l'anthologie" ou "abonnement à la lettre seule″


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 18683 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines