Magazine Entreprise

L'entreprenariat doit s'analyser dans la globalité

Publié le 05 novembre 2007 par Vanina Delobelle
Un entrepreneur n'est pas simplement celui qui crée une entreprise, c'est celui qui ose entreprendre et cela doit donc se concevoir de façon plus globale. En effet, un entrepreneur entreprend dans plusieurs domaines et osera prendre des risques ou se lancer dans des projets divers (investir dans un appartement, s'expatrier, investir dans l'entreprise d'un ami, créer sa propre entreprise, déménager, prendre un nouveau job et le risque associé au changement).

En effet, le résultat de l'entreprenariat doit se calculer par la somme des projets et entreprises montés. Ainsi P1+P2+P3+…+Pn = R(+)

Dans cette formule, les variables peuvent prendre la forme suivante par exemple :
P1 : Création d'entreprise
P2 : Investissement immobilier
P3 : Autre entreprise

La somme globale des éléments doit alors être positive et pas seulement un élément pris à part. Car en théorie, une variable peut en compenser une autre. L'échec relatif ou le succès d'une entreprise doit se voir de manière globale pour l'entrepreneur. Car si certaines opérations marchent et d'autres marchent moins bien voire pas du tout, tant que le résultat global reste positif alors l'objectif entrepreneurial est atteint.

Rater revêt donc une importance moindre. Gérons notre portefeuille personnel de projets comme un portefeuille financier d'actions, ce sera alors un vision plus juste de notre « potentiel » d'entrepreneur.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vanina Delobelle 14413 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte