Magazine Blog

Le fond de teint, mensonges et autres trahisons

Par Aude Lemaire

Comme des milliers de femmes de par le monde, chaque jour vient l'étape - plus ou moins longue - du maquillage, j'y coupe rarement, allez savoir pourquoi mais je me sens négligée quand je sors de chez moi en ayant sauté cette étape !
Ne faisant pas les choses à moitié, je prends la totale : blush, poudre libre, fard à paupières, mascara... et fond de teint ! Il y a quelques semaines j'avais cru trouver LE fond de teint idéal. Etant d'un naturel très naif, comme une nouille j'avais gobé ce que me dictait l'étiquette du flacon : matifiant, sans trace, tenue 8 heures et j'en passe... bref, le Saint Graal que je cherche depuis que le monde est monde, sans réfléchir j'ai dégainé ma carte, 15 euros... qu'est ce donc dans une vie je vous le demande !
Outre une odeur assez agréable et un haut pouvoir couvrant et une facilité d'application, force est de constater, qu'une fois de plus je me suis laissée bernée par Dieu Publicité. Non seulement il est aussi matifiant que mon gloss bourgeois mais il laisse d'horribles traces sur tout ce qui s'appelle vêtement, pire encore que les fonds teint sans mention "anti-trace", un comble, non ? Dans un premier temps, j'avais cru que c'était ma faute - bonne poire la donzelle - pas assez de temps de séchage... et bien que nenni ! Qu'on reste 1 heure entre la pose fond de teint et celle de la poudre libre, qu'on accélère le processus à l'aide d'un sèche-cheveux ou qu'on applique la poudre directement, ça ne change rien, nada, nothing (copyright mobistar!).
Bref une belle entube made in L'Oréal Paris!
Alors, chère lectrice, je vous le demande à genoux... Quel est ce fond de teint magique et introuvable qui tient toutes ses promesses ? Je veux des noms ! :)
image : beaute-test.com

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :