Magazine Beaux Arts

Raphaèle Bernard-Bacot témoigne de la danse en dessin

Publié le 31 décembre 2009 par Jérôme Delatour

Raphaèle Bernard-Bacot Erika Zueneli
Raphaèle Bernard-Bacot, "In Contro, Erika Zueneli"
Raphaèle Bernard-Bacot est une des très rares personnes à dessiner la danse en conditions réelles de spectacle.  En une dizaine d'années, elle a saisi toute la danse la plus actuelle, telle qu'elle se  développe à Micadanses, à Mains d'Oeuvres et dans les festivals. Un ou deux de ses meilleurs dessins me rappellent étrangement des gravures de Joseph Beuys, ce qui a piqué ma curiosité initiale.
Comment procède-t-elle ? Qui dessine-t-elle ? Quelle rapports entretient-elle avec les chorégraphes qu'elle va voir ? Et pourquoi dessiner la danse contemporaine ? Ce sont les questions que je lui ai posées à l'occasion d'une exposition privée de ses dessins et monotypes intitulée Témoin danse : Body and Line.


(pour écouter tranquillement cette interview,
pensez à couper le son de Dance-Tech.tv
dans la colonne de droite !)

Raphaele_Bernard-Bacot_Eleonore_Didier.jpg Raphaèle Bernard-Bacot, "Solides Lisboa, Eléonore Didier"
Cette exposition s'est tenue du 26 novembre au 18 décembre derniers dans un cabinet d'avocats très chic de la capitale, à deux pas de l'arc de Triomphe. L'ironie veut en effet que ce soit dans une population qui, le plus souvent, n'a jamais dû voir de tels spectacles de sa vie, qu'il faille trouver de potentiels acheteurs...
Raphaèle Bernard-Bacot

Raphaèle Bernard-Bacot Nicolas Maloufi
Raphaèle Bernard-Bacot, "Les Effondrés, Nicolas Maloufi"


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jérôme Delatour 206 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines