Magazine Beaux Arts

Visite guidée du Musée invisible des oeuvres volées

Publié le 01 janvier 2010 par Alexia Guggémos @alexia_guggemos

Gary Hill.jpgDans son livre intitulé "Le Musée invisible", Nathaniel Herzberg, journaliste au Monde, raconte par le menu les vols et destructions de quelque 120 tableaux ou sculptures de maîtres. De pièces archéologiques ou contemporaines inestimables, des oeuvres pillées, spoliées, transformées, brûlées ou ravagées... La palme revient à Picasso dont 642 oeuvres demeurent toujours introuvables ! Des exploits d'amateurs kleptomanes au "casse du siècle" du Gardner Museum de Boston  en 1990 au cours duquel deux faux policiers emportèrent notamment plusieurs Rembrandt, les dizaines de récits présentés sont propres à inspirer les meilleurs films policiers. Ils forment une trame à la fois drôle et terrible... Une note d'optimisme cependant, selon l'auteur : les vols constatés auraient diminué de 70% au cours des six dernières années. En cause : une meilleure coopération  internationale entre les polices... mais aussi -et voilà qui est moins réjouissant- un repli des trafiquants vers d'autres marchés très lucratifs et beaucoup moins surveillés comme les instruments de musique rares, les objets de sciences, etc...

Petit tour de piste de quelques casses réussis :

Le vol le moins digne d'un amateur d'art

C'est sans doute le vol le plus imbécile de l'histoire de l'art ! Le 1er février 2008, au petit matin, les malfaiteurs cagoulés braquent la fondation Cartier à Paris qui présentait alors une rétrospective du travail de l'Américain Gary Hill (photo). Dans l'installation intitulée "Frustrum", un lingot d'or, seul objet de leur convoitise ! Les voleurs courent toujours.

La destruction la plus stupide

3 mètres de haut, une centaine de kilos... La première "Nana" de la série éponyme réalisée en 1964 par Niki de Saint-Phalle a tout simplement disparu des réserves du Centre Pompidou en 1999 à l'occasion de la réorganisation du musée. Une confusion dans l'étiquetage ? La grande dame aux épaules de déménageur a t-elle été broyée par erreur avec des emballages vides ? Toujours est-il que sa caisse de transport était désespérément vide lorsque les conservateurs l'ont ouverte.

Le vol le plus spectaculaire

La sculpture en bronze de 2,5 tonnes de l'Anglais Henry Moore a été dérobée en 10 minutes à l'aide d'un camion-grue en décembre 2005. L'oeuvre était exposée dans les jardins de la fondation Henry Moore de Much Hadham en Grande-Bretagne. Les trois hommes masqués, filmés par les caméras de surveillance, ont disparu dans la nature. Les policiers de Scotland Yard ont cependant pu suivre la trace de l'oeuvre expédiée en Asie par cargo pour y être débitée et fondue.  Cette sculpture estimée à 135 000 euros a sans doute été vendue au cours du bronze qui s'élevait alors à 1 350 euros.

51UJfnYehGL._SS500_.jpg
"Le Musée invisible. Les chefs-d'oeuvre volée", Nathaniel Herzberg. 39,90 euros. Edition du Toucan.
> www.editiondutoucan.com


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alexia Guggémos 8155 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog