Magazine Culture

58. Le Troubadour

Publié le 02 janvier 2010 par Dylanesque

http://dylanesque.cowblog.fr/images/ACE001Cover.jpg
On ne parle pas assez de Turner Cody. Alors dans l'indifférence générale, je vais encore en dire du bien. En vous parlant rapidement de "Buds of May", l'un des huit albums enregistrés par le barde de Brooklyn, et réedité en 2007. En espérant qu'un jour, on pourra le trouver en France.

Douze chansons douces dans une veine folk/country jamais poussive, toujours authentique. Les influences de Dylan (pour la voix et les mélodies) et Jonathan Richman (pour les textes aussi poétiques qu'absurdes) se mêlent toujours aussi bien et une production minimale finit de rendre le tout savoureux. De l'inaugural "Break for Boar" à la somptueuse ballade "When the Sands are Beds Again" en passant par "Ray", ma favorite, Turner Cody joue les lonesome cowboy dans votre salon, son chapeau et son air paumé inclus.

"Buds of May" est un nouveau délice servi à la sauce country par le plus attachant des troubadours. Laissez lui une chance de vous séduire, il pourrait devenir votre meilleur ami, et vous n'aurez plus qu'à aller boire quelques bières avec lui, en compagnie de Jeffrey Lewis et d'Adam Green !

http://dylanesque.cowblog.fr/images/turnercody2.jpg


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dylanesque 185 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines