Magazine Culture

Un sommeil éternel ...

Publié le 04 janvier 2010 par Myriam

Aujourd'hui, je vous emmène au hasard de mes lectures, découvertes et de ces rapprochements totalement fortuits ... En voyant cette superbe photographie de Jacques-André Boiffard de "Renée Jacobi" (1), que vous pouvez encore admirer à l'exposition "La subversion des images" à Beaubourg (jusqu'au 11 janvier), je n'ai pu m'empêcher de songer au mythe d'Ophélie et aux multiples représentations qui en ont été faite et, notamment, à cette toile d'Odilon Redon, "L'Enfant prédestinée" dit "Ophélie".

Boiffard - Renée Jacobi, 1930

Ces deux femmes, dont les paupières sont closes, dont l'une est allongée à la verticale, alors que l'autre est comme emprisonnée dans une cavité, sous une voûte de fleurs, semblent flotter endormies dans l'eau ou dans l'air ... à vrai dire nous ne le savons plus vraiment ...

Odilon Redon - L'enfant prédestiné dit Ophélie
 

Ces deux artistes parviennent ici à nous faire remarquablement ressentir ce flottement des corps ... comme si nous avions enfin vaincu l'apesanteur ... corps à jamais apaisés et endormis d'un sommeil éternel.

(1) "Renée Jacobi" 1930, Jacques-André Boiffard,
Photographie publiée dans Documents, n°8, 1930
Épreuve gélatino-argentique, tirage d’époque, 23,8 x 18,8 cm
Centre Georges Pompidou, Musée national d’art moderne, Paris

(2) Pour ceux qui souhaitent aller plus loin dans le mythe d'Ophélie, "Ophélie histoire d'un mythe fin de siècle"

(2) Le poème "Ophélie" d'Arthur Rimbaud


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Myriam 321 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine