Magazine Culture

Le poison de la vengeance (L'assassin royal - 4) -=- Robin Hobb

Par Charlie_bobine

assassin_royal4L'année 2010 commence en force, je trouve. Retrouver Fitz est un pur bonheur. À chaque fois, je me dis: «Merde qu'est-ce que j'attendais pour le lire?» et pourtant, je traîne. (Je ne me comprends pas moi-même!)

Pour ce tome, il faut un avertissement ***SPOILER*** si vous avez lu le t.3 ou si carrément vous n'avez pas commencé la série.

Fitz qui avait été battu à mort dans le tome 3, avait vu son esprit transféré par le Vif dans un loup. (Je résume grossièrement.) Burrich et Umbre ont donc travaillé de concert pour lui rendre la vie par la magie primitive du Vif. Mais Fitz lié plus que jamais à Oeil-de-Nuit choisira-t-il de redevenir homme? C'est The question. Laissera-t-il Royal, le fourbe, le meurtrier, l'immonde usurpateur, sur le trône des Six-Dûchers? Le laissant fuir à l'Intérieur et se désintéresser des dûchers côtiers de plus en plus massacrés par les Pirates rouges qui continuent leur invasion dévastatrice? Plus rien ne le lie, cependant. Le Roi auquel il a fait serment a été tué et le Roi-servant Vérité (le Roi légitime désormais) a été déclaré mort par Royal. L'est-il? Plus rien n'est pareil pour FitzChevalerie. Car FitzChevalerie est mort. Il ne peut réapparaître dans la vie des gens qu'il aime (ou qui l'aiment) sans leur faire courir de danger mortel. Ou les apeurer. (Qui peut comprendre la magie du Vif?) Le choix est donc difficile. La solitude (et le poison de la vengeance) en choisissant d'être homme ou la liberté et la fatrie bienheureuse du loup?

Un autre tome passionnant et tout aussi difficile à résumer que les autres. Il est plus intimiste cependant sans pour autant nous épargner en péripéties. (J'ai adoré cette incursion dans le passé de Burrich.) Bien que Royal continue de tenir les Six-Dûchés sous son joug, il est moins présent, mais on continue à le détester de toutes nos forces avec un plaisir intense. Les ramifications de cette histoire, son foisonnement, son déploiement ne cesse de m'étonner. Et en plus d'une histoire excellente, l'écriture l'est aussi. (Malgré les coquilles d'impression -incroyables- de mon édition!) Le tome suivant me le confirmera, sans doute, mais je crois que le tome 4 est un tome charnière où il était important de procurer un certain apaisement à Fitz. En quelque sorte. Ah, pas facile d'exprimer toute ma pensée! Mais bon, j'ai a-do-ré et j'en redemande! 5/5


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Charlie_bobine 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines