Magazine Info Locale

"Le concert (était presque) parfait" au Grand Rond : Invitations

Publié le 04 janvier 2010 par Toulouseblog

Loïc Bescond et Guillaume Hermen présente "Le concert (était presque) parfait" du 5 au 9 Janvier, gagnez vos invitations pour les deux premières représentations.
Le Concert était presque parfait s'articule autours de plusieurs tableaux. Deux personnages anonymes évoluent dans chacun des tableaux avec tout un éventail sonore possible. Chaque tableau du spectacle fait appel à une écoute particulière. L'auditeur, comme le musicien, est sollicité par la surprise, le changement d'espace, la variété des sources. Il n'y a pas ici de hiérarchie entre pièce instrumentale, bande-son, corps sonores des musiciens. Le son existe dans sa dimension abstraite et poétique, mais aussi avec son pouvoir de signification, d'évocation concrète. C'est avant tout un duo. Complicité, conflit, jalousie, surenchère, symétrie, indifférence… Le musicien devient acteur à part entière lorsqu'on laisse déferler sur scène des sentiments imaginés, des histoires sous-jacentes. L'être humain participe alors, par ses faiblesses et ses ressources étonnantes, à l'énergie même de la musique qu'il transmet, il la nourrit de désirs, de désordres, de désastres. Chacun des interprètes suit un parcours clownesque et chorégraphique qui permet au spectateur de sortir de l'Ici et Maintenant pour se retrouver dans des espace-temps incongrus : l'intérieur d'un poste radio, la salle de répétition, le subconscient d'un musicien, un café dans la rue.

Un véritable spectacle visuel grâce à des lumières et des décors de haute qualité. Un véritable spectacle théâtral tant le jeu des comédiens est sur le fil, juste… Et surtout un véritable spectacle musical : Le Concert était presque parfait offre un parcours musical éclectique.
Du mardi 5 Janvier au samedi 9 Janvier à 21h.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Toulouseblog 2132 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine