Magazine Cinéma

Avatar

Par Marymalo
AvatarAvatarInimaginable et vraiment fantastique dans les deux sens du terme cet envol vers la planète Pandora nous laisse vraiment cois ( on dirait plutôt scotchés maintenant) durant toute la première heure du film. Décors genre baie d'Halong terrestre, engins de guerre à faire pâlir de jalousie le Jedi, animaux empruntés aux délires de Pokémon sans oublier les indigènes et les avatars resplendissants, on découvre avec enthousiasme ce monde imaginaire et on savoure ce plaisir de voyager nous aussi sur une autre planète. Quant à l'idée de ne pouvoir faire vivre son avatar  qu'avec un être humain en communication cérébrale avce lui (et lui seul), c'est vraiment stimulant et nous avons nous aussi l'envie de nous glisser dans le sarcophage pour dialoguer avec un double plus fort, moins peureux et plus chanceux.
Mais une fois le décor planté et l'avatar bien implanté sur les lieux le scénari patine  et même s'enlise....Il faut alors supporter les discours pontifiants et lourdingues sur la Nature, l'exploitation des Pauvres par les Riches, la nécessité de respecter les Peuples Opprimés.... ( les majuscules sont dans le scénario), avec des grands messes style New Wave; cela devient long , inintéressant et de plus très violent. On pense alors à ses lunettes 3D et les paupières s'alourdissent elles aussi.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marymalo 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines