Magazine Culture

Avant Noël, on cuisine, après, on perdu du poids : l'édition en forme

Par Actualitté
Bob Miller officie chez HarperStudio. Autrement dit, dans l'un des plus gros groupes d'édition des États-Unis. Comme tout un chacun, il s'est livré à quelques pronostics pour les années futures et même les années à venir, sur le site de la maison.
Avant Noël, on cuisine, après, on perdu du poids : l'édition en formeEn dix grandes tendances, il brosse le portrait de ce que sera l'avenir de l'édition, avec des choses pas si éloignées de la science-fiction. Selon lui, la première dominante générale sera la réduction des coûts, et en conséquence, des fusions et acquisitions pour compenser les filiales qui verront une diminution de leur bénéfice. On passerait alors de 6 grands groupes à 3 grands groupes...
Moins de titres en parution également, mais mieux promus grâce aux équipes de marketing, avec une diminution de la production de 50 % d'ici 5 ans... Et en parallèle, parce que la nature a horreur du vide, une explosion de l'autoédition. En outre, il voit l'éclosion de plein de nouveaux talents et donc une baisse des éditeurs qui chouchoutent leurs auteurs actuels. Enfin, les livres vendus aux "enchères", où les éditeurs se battent pour un manuscrit devraient eux aussi voir leur fin : les éditeurs comprendront enfin que gagner dans ce genre de cas, ce n'est pas forcément remporter l'enchère...
Des à-valoir qui vont grimper, avec des sommes à 7 ou 8 chiffres, seront monnaie courante et la vente numérique sera démultipliée. Dans cinq ans, la moitié de ce que l'on peut lire se fera en numérique. Bilan des courses, le livre cadeau sera moins courant... Parce qu'offrir du numérique...
On retiendra surtout que selon lui, la génération des Baby-Boomers perdant de son acuité visuelle, la progéniture de leur progéniture sera alors la génération-écran, les digital natives, qui ne devrait plus sentir de différence entre livre en ligne et livre papier. On parle d'une projection sur une demi-génération, tout de même.
Pour conclure, une chose qui ne changera pas de sitôt : avant et pendant les fêtes de fin d'année, les livres de recettes de cuisine connaîtront toujours un fort engouement, tandis qu'à partir de janvier, ce sont ceux pour perdre du poids qui reprendront le dessus.
Indubitablement...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Actualitté 3262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines