Magazine Culture

Putsch punch

Par Krri

de Claude Klotz

putsch_punch
Même le plafond de la cellule était carrelé. Les trois gardiens entrèrent et Reiner s'adossa au mur froid et lisse. Le plus costaud marcha vers lui: 110 kg de muscle, à vue de nez, il était torse nu, sentait la sueur et ses pectoraux roulaient à chaque pas. Les deux autres attendaient près de la porte, la mèche de leur fouet de cuir serpentant sur le sol.

Le costaud saisit Reiner à la gorge et celui-ci se rappela la phrase du gros mathématicien: "On ne sort pas vivant des prisons de Torquada." Reiner respira une courte bouffée et décida de sortir quand même...

Éditions CHRISTIAN BOURGOIS


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Krri 816 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines