Magazine Culture

Pour un autre débat sur l’identité nationale

Publié le 04 janvier 2010 par Davidme

                identitenationale.1262618864.jpg

Petit texte personnel sur ce je ressens autour de ce débat sur l’identité nationale.

“”S’interroger sur une identité, c’est déjà l’avoir perdue”, écrivait Emmanuel Levinas. Cruelle maxime qui résonne très bien avec le débat sur « l’identité nationale » lancé par le gouvernement. Ce gouvernement qui a oublié ce qu’était l’identité de la France. Une identité, colorée, bigarrée et métissée faite de polonais, d’italiens, de maghrébins et d’africains. Cette France qui s’est toujours vantée de l’accueil qu’elle pouvait donner aux autres hommes avec son message universaliste de fraternité.

Ce gouvernement a trahi notre identité nationale, il l’a salie. Sinon, pourquoi a-t-il agit de la sorte envers les immigrés travaillant sur le territoire et participant à l’effort national ? Pourquoi n’apporte-t-il pour seule réponse que la répression et le flicage ?
Oui ce gouvernement a oublié notre identité nationale française. Oui ce gouvernement lance ce débat au mépris des conséquences et de la parole raciste qu’il libère.
La France doit se soustraire de ce mauvais pas. Etant de gauche, je tiens à rappeler qu’une nation est portée par un désir de vivre ensemble. Par une histoire commune, par des rêves communs et par une volonté de progresser tous ensemble. Ce désir de vivre ensemble, le sarkozysme l’a dissout par une politique corporatiste, par une politique d’affrontement d’une France contre une autre (le célèbre la France tu l’aimes ou tu la quittes), et par une perte de nos valeurs communes symbolisée entre autres choses par l’idée même de rendre l’histoire-géo optionnelle en terminale S.

Quel rêve pouvons-nous porter ensemble demain ? Celui d’une France qui n’aurait plus peur de ses différences. Qui les accepterais sans pour autant les communautariser. Celui d’une France où la différence serait vécue comme un atout plutôt que comme un handicap. Celui d’une France où la République rénovée ne serait pas une république des copains, des clans, et des blancs auvergnats qui ne parlent pas verlan contre les autres.

Ce rêve existe. De nombreux français le portent et le vivent tous les jours. Ce sont eux notre identité nationale. Eux, et tous les autres.”


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Davidme 125 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines