Magazine Culture

AVATAR, James Cameron

Par Feedepassage
Comment passer à côté de ce film ??? Impossible. Tout le monde en parle, tout le monde l'attend. ET soyons honnêtes quand j'ai vu la bande annonce, j'ai dit "celui-là je veux le voir". Les circonstances ont fait que je l'ai vu deux fois : une en VF et 2D à Strasbourg et l'aitre en VOST et 3D au Max linder à Paris.

AVATAR de James Cameron.

200px-Avatar-Teaser-Poster.jpg

Résumé

Le frère jumeau de Jake Sully meurt. Ce scientifique devait se rendre sur Pandora pour participer au programme Avatar. Le sort veut que ce soit son frère, ancien marine paraplégique, qui parte. Sur place, Jake Sully redécouvre le plaisir de marcher au travers du coprs de son avatar. Le but du programme : entrer en conctact avec les Navis population indigène. Très vite Jake Sully est pris en tre deux feux : le monde scientifique qu'il intègre tant bien que mal et les militaires qui veulent que Sully soient leur yeux dans le monde de Pandora. Le hasard d'une sortie va mettre l'avatar de Jake Sully nez à nez avec Natiri, une Navi. Et, à l'étonnement de tous, les navis choississent Sully pour apprendre qu'ils sont. A aprtir de là, Sully va peu à peu se rapprocher des Navis et oublier les militaires jusqu'à la rupture. AU moment où les hommes décident qu'il est temps que les Navis s'en aillent et que eux prennent ce qu'ils sont venus chercher.


Le reste

J'ai été bluffé lors de mes deux séances. Ce film est à la fois une réussite de par son scénario et sa technologie. On ne va pas se mentir dans ces temps où notre terre se place au centre de toutes les conversations : à la télé, au cinéma, dans la politique, il me semnle qu'on puisse dire qu'Avatar est la plus belle réussite écologique de l'année. Très vite on se place dans le camp des Navis et les américains, on n'a qu'une envie les foutre dehors. Les Navis m'ont beaucoup rappelé les Amérindiens dans la philiosphie de vie : le rapport à la nature, l'arbre sacré, la communion des esprits.
Bon on n'échappe pas à la scène de bataille finale mais en même temps un bon film d'action sans scène de bataille cela ne vaut pas le coup. 
Au delà de l'histoire, les décors et les Navis sont tout simplement une pure réussite. ET pour le coup la 3D met d'autant plus en valeur ces deux aspects du film. La dernier décor qui m'avait bluffé autant que le film devait être le seigneur des anneaux. Si une navaette part pour Pandora dans les prochaines semaines je suis volontaire, ça nous changera de la Terre !
Je tiens à ajouter un petite dédicace à Sigourney Weaver que j'ai beaucoup aimé dans rôle et qui m'a énormement rappelé Alien (inspiration ?).  Par contre, la version française laisse à désirer Elle perd de la puissance.. Belle infidèle ?
En tout cas, il est évident qu'on en prend plein la vue pendant 3 heures alors n'hésitez pas à vous rendre dans les salles obscures pour l'occasion.
avatar james cameron girl 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Feedepassage 51 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines