Magazine Cinéma

Ladyhawke, La Femme De La Nuit

Publié le 16 janvier 2010 par Olivier Walmacq

16 janvier 2010

Ladyhawke, La Femme De La Nuit

ladyhawke_affiche

Genre : Aventures fantastiques

Année : 1985

Durée : 120min

L'histoire : Moyen-Âge. Philippe, alias "la Souris", est un adolescent emprisonné dans le donjon d'Aquila. Il parvient à s'enfuir, et rencontre le capitaine Etienne de Navarre, ancien chef de l'armée d'Aquila. Etienne, amoureux d'Isabeau d'Anjou, dut s'enfuir à cause de la rivalité qui naîtra entre lui et l'évêque d'Aquila. Afin d'empêcher Etienne et Isabeau de se revoir, il les maudit, en leur jetant un sort : le jour, Isabeau est changée en faucon, et la nuit, Etienne est, lui, changé en loup. Philippe, découvrant leur secret, décide d'aider Etienne a briser le sort...

La critique de ClashDoherty :

Réalisé par Richard Donner en 1985, Ladyhawke, La Femme De La Nuit est un film d'aventures fantastique interprété par Rutger Hauer, Michelle Pfeiffer, Matthew Broderick et John Wood.
A la base, le film, au final assez réaliste dans sa vision du Moyen-Âge, devait être fortement influencé par l'heroïc-fantasy, et inclure des animaux fantastiques tels que dragons ou hydres.
Mais Donner choisira de simplifier le scénario et de le rendre plus crédible et réaliste. Cependant, il s'agit avant toutes choses d'un film fantastique.
Et si le film est réaliste dans son visuel (une belle retranscription du Moyen-Âge, même si des films comme La Chair Et Le Sang - même année 1985, également avec Hauer ! - Braveheart ou Excalibur sont plus réalistes), il est assez iconoclaste dans sa bande-son, produite par Alan Parsons (du Alan Parsons Project, groupe de rock électro), et assez moderne et pop, signée Andrew Powell, qui a fait partie de l'APP.

Les acteurs sont très bons, à commencer par Rutger Hauer, qui trouve ici un de ses meilleurs rôles hollywoodiens. En revanche, si Matthew Broderick est bon (il était alors en vogue : Wargames, La Folle Journée De Ferris Bueller), son personnage de "la Souris" est assez horripilant, comme un sidekick (second couteau) peu intéressant.
Mais son personnage est quand même assez important dans l'histoire. Le scénario est bon, la réalisation est correcte. Dans l'ensemble, Ladyhawke, La Femme De La Nuit est donc très bon.

Malgré cela, allez savoir pourquoi, mais j'ai toujours été très déçu par le film dans sa globalité. Entre le personnage joué par Broderick et que je n'aime pas trop, la musique que je trouve trop moderne pour le sujet, et cette histoire d'amoureux que tout sépare (impossible de se voir, la nuit il est loup, et le jour elle est faucon) est belle, mais un peu niaise aussi selon moi.
Ladyhawke, pour moi, ce sont de superbes décors, deux acteurs excellents (Hauer, Michelle Pfeiffer) et quelques bons effets spéciaux.
Mais je ne le considère pas comme un grand film ; juste comme un bon petit film. Ce qui, en soit, est déjà pas mal, non ?

Note : 14/20

IMG000046

Posté par ClashDoherty à 09:00 - fantastique, heroïc fantasy et super héros - Commentaires [4] - Rétroliens [0] - Permalien [#]
Tags : années 80, fantastique, Ladyhawke La Femme De La Nuit, Matthew Broderick, michelle pfeiffer, Moyen-Âge, Richard Donner, rutger hauer

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines