Magazine Culture

Une bibliothèque thématique?

Par Hugues
Amis Bibliophiles bonsoir,
Un jeune bibliophile lecteur du blog m'a demandé de faire écho sur le blog à ses interrogations face à la nécessité de thématiser ou non sa bibliothèque... Je lui cède la parole:
"Les messages réguliers de Bernard, expert ès-histoire de la physique, m'ont interpellé car je m'y suis reconnu : il semble ne collectionner que les livres en rapport avec la physique (peut-être suis-je en train de me tromper: dans ce cas, je prie Bernard de bien vouloir m'en excuser). Dans un autre domaine, j'ai la même attitude. Je m'aperçois que, depuis quelques mois, j'achète quasi-exclusivement des livres en rapport avec une thématique précise (qu'on me pardonnera de taire, puisque ceci n'a aucun intérêt). J'en suis actuellement au point où je revends des livres sans rapport avec cette thématique, pour pouvoir acquérir les livres sur "mon" thème.
Cette "spécialisation" me permet d'acheter mieux, plus intelligemment. Je reconnais les chopins, les "grosses opportunités", mais j'arrive aussi à acheter des choses quitte à en payer le prix (auparavant, je cherchais toujours la "bonne affaire" ; aujourd'hui, je suis simplement content lorsque j'ai un livre, même si le prix en est conséquent).
Cependant, cette spécialisation fait aussi que ma bibliothèque ressemble plus à une "bibliothèque de travail" qu'à une bibliothèque d'agrément : je regarde mes rayons et je me dis que je suis très loin de la culture encyclopédique, de l'idéal de l'honnête homme, qui doit pouvoir parler d'à peu près tout.
Une collection strictement thématique présente-t-elle le même attrait qu'une autre? Cela se retrouve dans les catalogues de libraires: j'aime bien les catalogues entièrement consacrés à un thème précis (comme ceux de la Librairie Jammes), mais il faut bien admettre que si le thème ne m'intéresse pas, je n'y jette même pas un oeil... Alors que les catalogues "généraux" m'attirent plus... (on ne peut pas vivre sans contradiction!).
Où se situe les gens du blog par rapport à ça? Se spécialisent-ils? A quel degré? La spécialisation passe-t-elle par l'exclusion des autres livres?"
En ce qui me concerne, mon parcours a été toujours été thématique. Mes amis Pinhas et Pierre pensent que la bibliophilie est affaire de culture personnelle tout en étant cosa mentale. La seule différence, c'est que je pense que l'on peut avoir plusieurs thèmes. Ainsi, dans ma bibliothèques se côtoient trois tendances: les voyages, les livres curieux et rares et enfin la littérature qui est pour moi un domaine inévitable. A ceci s'ajoute une contrainte temporelle, puisque je m'arrête avec la fin de l'ancien régim, à quelques exceptions près. J'ai l'impression qu'après avoir exploré d'autres thèmes, on en revient toujours à la littérature. J'avoue que n'avoir qu'un thème m'a lassé au bout d'un moment et que j'ai ressenti le besoin de "passer à autre chose", mais sans pour autant délaisser mes premières amours. Je cours donc désormais plusieurs lièvres à la fois, c'est très agréable... mais un peu cher au final... En plus de ces ouvrages, j'ai des ouvrages de travail, comme le Marius Michel présenté hier, qui correspondent plus à une envie d'approfondir qu'à une envie de "collectionner" (même si je sais que le mot heurte certains d'entre vous).
Pour revenir aux questions, je pense que je suis donc spécialisé (je n'achète aucun ouvrage de régionnalisme, aucun ouvrage sur la physique par amitié pour Bernard - et parce qu'il a tout raflé -, et aucun ouvrage sur les sciences, etc), mais pas hyper-spécialisé, ce qui me laisse une certaine liberté. Je ne vais donc pas jusqu'à l'exclusion, idem pour la contrainte temporelle d'ailleurs, mais les règles sont faites pour être contournées. Ma seule règle d'ailleurs, est de me faire plaisir, en dehors de toute contrainte de domaine (les miens sont ceux vers lesquels m'orientent naturellement ma personnalité), et de toute contrainte de spéculation.
L'inconvénient de tout ceci est que cela multiplie les tentations!
Et vous?H


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hugues 962 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines