Magazine Culture

L'homme qui voulait être heureux

Par Apollinee

L'homme qui voulait être heureux

Tandis qu'il achève un séjour à Bali (Indonésie), le narrateur fait une rencontre déterminante: celle de Maître Samtyang, vieil homme rompu à la sagesse orientale. Au fil des consultations, celui-ci l'amènera à considérer sa vie d'une façon libre et nouvelle, d'imprimer à la réalité le pouvoir de ses convictions.

A observer de près, le récit - agréablement rythmé - est bâti sur le mode d'un conte de fée: il y a du Vladimir Propp dans l'air, avec une quête, les adjuvants et les opposants à sa réalisation et une série d'épreuves que le Maître prescrit à son disciple.

Un credo également : "Moi qui suis maintenant au seuil de ma vie, je deviens convaincu que l'amour est la solution à la plupart des problèmes que rencontrent les êtres humains dans leur vie."

Amour qui est facteur de changement: "Si vous braquez les projecteurs sur les qualités d'une personne, même si elles sont infimes, elles se développeront jusqu'a devenir prépondérantes."

Un ouvrage qui fait un chemin, heureux, traduit dans une dizaine de langues, nanti d'humour et d'un pouvoir de conviction assez...déterminant

Apolline Elter

L'homme qui voulait être heureux, Laurent Gounelle, Ed. Anne Carrière, 2009,222 pp,  17 €


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Apollinee 3972 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines