Magazine Culture

Summer Madness

Publié le 10 juillet 2009 par Guilesp
Summer Madness"Les sirènes du port d'Alexandrie..."En ce début de vacances, la playlist bidoche révèle une nouvelle fois son succès. Beurk. Après épreuves et moults contre-temps, c'est enfin le retour à mon jeu favori : zoner sur le net et dénicher quelques perles, au détour d'un artiste oublié ou dans les méandres de Beatport. Go.
Il paraît que tout a commencé en Afrique. Avec un voyage d'une telle puissance, on veut bien y croire. Les Chemical Brothers au sommet de leur art.The Chemical Brothers - It Began In Afrika
1998, deux allemands inconnus émergent au milieu la scène électronique avec un son Techno à la fois trancy et progressif. Mouais, au lieu d'essayer en vain de trouver de qualificatifs appropriés, autant replonger dans l'atmosphère unique de l'époque. Un clip peu commun et un titre jouissif. Rareté !Storm - Storm
Pour le plaisir, LE titre du dijonnais Vitalic : La Rock 01. La puissance Techno dans toute sa splendeur, version French Touch. Ce morceau était playlisté par Sven Väth au Cocoon (Ibiza), rien que ça. Turbine aux montées incroyables. En parlant de Vitalic, du nouveau arrive : EP, album, live...Vitalic - La Rock 01
On s'écarte encore des conventions. Le cul entre les touches Pop et les aspects plus underground, Slagsmalsklubben (ou SMK, le choix est vite fait) affiche un concept expérimental. Ce drôle de titre des suédois s'avère à la fois deep, joliment mélodique et planant. Temps d'adaptation requis pour apprécier cette belle pièce comme il se doit.SMK - Sponsored By Destiny
En fait, l'humeur est au Dark. Prenons les dernières sorties Trance. Mon coup de coeur va à ce titre de Purple Haze qui fait déjà pas mal de bruit. D'un autre côté, lorsqu'on produit une petite merveille du genre, avec l'appui d'un dinosaure tel que Sander Van Doorn, difficile de rester inaperçu. Tout à fait délicieux, à écouter la nuit, histoire de se sentir transcendé par une ambition surhumaine.Purple Haze - Bliksem
Si on pouvait mettre un autoradio en option sur les motoculteurs avant d'aller charcuter des enfants innocents par dizaines, voilà le morceau qui semblerait le plus approprié. Boucherie auditive sans concession. Ils ont peur de rien chez Dim Mak Records.Motor - Death Rave
Voilà la nuit bien obscurcie.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Guilesp 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte