Magazine Culture

Candide et la burqa

Publié le 22 janvier 2010 par Blocnotes

Voltaire, reviens, ils sont devenus fous ! Voltaire  

Notre cher et vieux pays, recru de peur et de fatigue morale est en train de  perdre la boule.

La France panique devant un bout de chiffon porté par quelques centaines de femmes. Un bout de chiffon qui mettrait en danger les valeurs de la République ! 

Voltaire reviens !

La France se ridiculise aux yeux du monde ! Un peu d'ironie voltairienne nous aiderait-t-elle à retrouver repères et bon sens ?

Imaginons le retour de Candide ! Candide est dans la rue, écoutant le dialogue suivant :

 - Bonjour madame, police nationale. Votre burqa est le symbole de l'oppression de la femme. Vous êtes en France, pays de la liberté. Enlevez votre burqa et présentez votre carte de séjour."

- Mais, monsieur le commissaire, je suis française, j'ai une carte d'identité. Et puisque la France est le pays de la liberté, je suis libre de choisir mes vêtements."

 - Non, vous êtes manipulée par une tradition rétrograde. Pour protéger votre liberté de conscience, depuis la loi Copé de juin 2010, la société française a le droit de penser à votre place et de choisir vos vêtements à votre place."

 - Mais nous sommes en République, quand même ! Je suis adulte, j'ai fait un choix, volontaire et personnel. Cela ne regarde que moi, cela ne fait de tort à personne."

 - Non, vous mettez en cause la fondation de la République, pas moins !"

 - Mais c'est précisément ce que disent les tribunaux islamiques, ceux qui condamnent les femmes au fouet parce qu'elles portent un pantalon !"

- Ne discutez pas ! Pour vous apprendre la liberté, je vous colle une amende de 750 euros pour port de la burqa. Vous apprendrez que la répression républicaine libère la femme, l'intégrisme islamique l'asservit ! De gré ou de force, vous serez libre de ne pas porter la burqa !"

- Mais enfin pourquoi ? "

- Il faut vous protéger de vous même ! La burqa est une forme d'auto mutilation symbolique, d'atteinte à la dignité de la femme !"

- Dans les années 60 on disait cela de la mini-jupe et des seins nus sur les plages... Et les piercings, ce n'est pas de l'auto-mutilation ? Et les défilés de mode ? Le monde du luxe présente comme modèles des femmes bestiales, des femmes enchaînées, femmes-panthères ou femmes-serpents..."

- Vous êtes masquée, vous posez un problème de sécurité publique. Une petite garde à vue vous apprendra la citoyenneté ! Montez dans le fourgon !"

- Et mon ami Touareg, qui vient d'un pays où tous les hommes sont masqués ? Pas d'amende pour les hommes du désert ?"

- Allez ouste ! Au poste ! "

- C'est ainsi que Candide découvrit le visage d'une France libre, tolérante et fraternelle...

Qu'on me comprenne bien : la burqa est le symbole de l'oppression de la femme, notamment par les talibans.

Le port de la burqa doit être combattu énergiquement.

Mais par le dialogue, la persuasion, la pédagogie, la démonstration des bienfaits de la liberté, condition de l'épanouissement personnel et citoyen.

Pas par la répression, qui fait dégringoler notre société laïque au même niveau que les sociétés théocratiques. Par ailleurs, la loi doit être renforcée dans certains cas : le voile intégral doit être interdit à l'école, à l'hopital, dans les services publics. La police nationale doit pouvoir demander le dévoilement, en cas de contrôle d'identité.

Mais de grâce, laissons chacun(e) se promener dans la rue habillé comme il l'entend !

L'intolérance laïque ne vaut pas mieux que l'intolérance intégriste.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par jallatte
posté le 31 janvier à 09:40
Signaler un abus

de qui est cet article ? il n'est pas signé

A propos de l’auteur


Blocnotes 32 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog