Magazine Culture

Les couleurs du noir ! (1)

Publié le 29 janvier 2010 par Myriam

Pour rebondir sur la précédente note, et le commentaire de la dilettante, encore une ressemblance troublante entre ce tableau "L'homme mort" peint par Edouard Manet vers 1864-1865 et "Le soldat mort", attribué à l'époque de Manet à Diégo Velasquez, et désormais à l'école italienne du XVIIème siècle.

Peinture italienne - Soldat mort, vers 1630
Même angle de vue, avec ce raccourci de la pose en diagonale, assez habituelle dans les représentations de guerriers morts au combat (dès la série des batailles de San Romano peintes par Paolo Uccelo au début du XVème siècle).

Même apparence pour ces deux hommes que l'on pourrait croire simplement endormis si l'on ne fait pas attention pour le soldat mort, aux vanités sur le côté (os et crâne) et à sa main droite légèrement décharnée sur son corps, et pour l'homme mort, à la tâche de sang sous son épaule.

Manet - L'homme mort, 1864-1865
Même éclat du noir avec la lumière qui se reflète sur l'armure pour le soldat, avec le blanc des bas, de la ceinture, de la chemise et du revers de la veste qui augmente pour l'homme la luminosité du noir.

Fragment retravaillé d'un tableau créé pour le Salon de 1864, "Episode d'une course de taureaux" (voir un article très intéressant à ce sujet sur le blog appeau vert) le torero mort ou l'homme mort se rapproche déjà pour moi d'une certaine abstraction, fond uniforme, masses noires, blanches et roses ; avec un peu d'imagination, les tableaux "noir et blanc" de Soulages ne sont pas très loin ...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Myriam 321 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine