Magazine Culture

ESVGENOS, fils d'ESVS

Par Amaury Piedfer
Dans le roman de Richard Bach, Ballade en Gaule, le nom du druide Esugenos évoque une longue tradition celtique, dont nous voudrions donner un petit aperçu. Esugenos, "celui qui est né d'Esus", est un nom gaulois bien attesté dans la Gaule celtique puis romaine, parmi d'autres noms formés sur le nom du dieu ESUS. Ce dernier est une des grandes divinités du panthéon celtique, que l'auteur latin Lucain, au début du Ier siècle av. J.-C., cite aux côtés de TARANIS (dieu céleste) et TEUTATES (dieu de la communauté, du peuple). Cette divinité était associée à l'intelligence créatrice, au soir, à la nuit ; Lucain le rapproche du Mars des Romains, bien qu'ESUS n'ait pas été un dieu spécifiquement guerrier. Le sens du nom viendrait du celtique esu, signifiant à la fois "maître" et "bon", et qu'il faut rapprocher du grec thèos et du latin deus, "dieu, divinité", dont la racine indo-européenne est conservée également dans Zeus.
Le dieu, très populaire, était encore vénéré sous diverses formes après la conquête romaine, comme en témoigne le Pilier des Nautes retrouvé à Paris, et qui date du temps de l'empereur Tibère (14 - 37 ap. J.-C.).
Le nom gaulois Esugenos, encore largement répandu en Gaule romaine, fut aussi très populaire chez les Celtes insulaires, et se conserve encore aujourd'hui dans les prénoms bretons ou irlandais Ewen, Ewan, Even, Evan, et dont la forme la plus ancienne connue, qui remonte au IXème siècle, est Euuen, contraction de Esugenos.

Représentation du dieu ESUS sur le Pilier des Nautes, grand monument retrouvé dans la Seine, représentant des divinités romaines et gauloises, aujourd'hui conservé au Musée des Thermes de Cluny (Paris)


Amaury Piedfer.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Amaury Piedfer 250 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines