Magazine Culture

Haïti : Maudit soit la malédiction!

Publié le 21 janvier 2010 par Hibiscusjaune

L’hypothèse de la malédiction étant écartée, le monde entier semble aller par monts et par veaux pour soutenir les survivants du tremblement de terre.

Haïti : Maudit soit la malédiction!

Source: France TV

Témoignage d’un survivant

Le 17 janvier, le quotidien français le Monde a eu l’honneur de papoter avec Dany Laferrière, un écrivain montréalais d’origine haïtienne. Le détenteur du prix Médicis 2009 raconte alors comment il a perçu les événements entourant le tremblement de terre qui s’est abattu sur Haïti. Il était arrivé dans le pays un jour avant que le malheur ne frappe. Il dit avoir vécu les 60 secondes les plus longues de sa vie. Mais l’écrivain reste lucide malgré tout. Il refuse la pitié de ceux qui croient qu’Haïti est maudite pour avoir passé un pacte avec le diable.

Il faut cesser d’employer ce terme de malédiction. C’est un mot insultant qui sous-entend qu’Haïti a fait quelque chose de mal et qu’il le paye.

C’est un mot qui ne veut rien dire scientifiquement. On a subi des cyclones, pour des raisons précises, il n’y a pas eu de tremblement de terre d’une telle magnitude depuis deux cents ans. Si c’était une malédiction, alors il faudrait dire aussi que la Californie ou le Japon sont maudits.

L’écrivain se veut plus positif aussi. Il se réjouit de l’aide internationale tout en insistant que c’est l’énergie de la population qui a sauvé la ville. Le président de la république dominicaine estime qu’un budget de 10 milliards est nécessaire pour la reconstruction d’Haïti. Face à la catastrophe même les pays méprisés pour leur pauvreté ont révélé la richesse de leur compassion.


Vers un deuxième Liberia?

Pour venir en aide à ses ”frères et sœurs” dans cette épreuve, le président sénégalais Abdoulaye Wade a offert la terre sénégalaise aux survivants de la catastrophe. Il souhaite les accueillir en leur trouvant un asile.
Une idée similaire a été avancée par une journaliste d’origine camerounaise lors de l’émission Kiosque diffusée sur TV5.  Marie-Roger Biloa pense que l’Afrique devrait céder des terres aux haïtiens. Elle soutient qu’avec seulement 1% de couverture boisée, le pays ne peut pas développer d’agriculture ce qui le rendra éternellement dépend de l’aide internationale. Bien que géographiquement différente, l’Afrique connait le même refrain; ont la représente si souvent la main tendue, corrompue et incapable.

Mère Afrique

Haïti : Maudit soit la malédiction!Entre temps, plusieurs pays africains prévoient apporter leur soutien financier. Le gouvernement rwandais a promis une aide de$ 100,000 US, tandis que le Liberia prévoit de donner $50,000. L’Afrique du Sud a opté pour une aide sur le terrain en envoyant des médecins et des équipes de recherche et de secouristes sur place. Le Maroc enverra également des médicaments dont la valeur totale franchira la barre du million. Le Congo (Brazzaville), le Sénégal et le Gabon verseront chacun $ 1 million américain.

Cela s’ajoute au montant $1.9 millions en provenance de la Guinée Équatorial.

À ce propos, Ottawa a promis de faciliter l’entrée des haïtiens au Canada. Les demandes d’adoption seront également encouragées dans le pays.

Une cause populaire

Les célébrités se sont également mobilisées pour recueillir des fonds au profit de la population haïtienne. L’actrice Scarlett Johansson s’est associée avec l’organisme Oxfam pour munir les survivants d’eau potable.

Angelina Jolie et son compagnon Brad Pitt ont aussi manifesté leur désir de participer à une activité salvatrice avec le chanteur d‘origine haïtienne, Wyclef Jean. Ce dernier a d’ailleurs tenu une conférence pour défendre les activités de sa fondation Yele en Haïti

Toujours aux États-Unis, le concert Hope For Haïti réunira sur scène Jay-Z, Coldplay, Alicia Keys, Rihanna, Bono et Taylor Swift pour ne nommer que ceux là.

En France, des fonds seront récoltés par le biais de la chanson « Un geste pour Haïti Chérie ». Elle sera interprétée par Charles Aznavour, Grand Corps Malade, Stomy Bugsy, Youssou N’Dour et bien d’autres.

Qui contrôle le pays?

Haïti : Maudit soit la malédiction!Aux États-Unis, démocrates et républicains sont prêts à enterrer la hache de guerre pour aider un pays en difficulté. Les américains ont donné 198,9 millions à Haïti; ce montant rivalise avec celui qui avait été remis aux survivants de Katrina. Le territoire américain est la terre d’accueil d’un million haïtiens. La France n’en compte que 80 000 haïtiens, toutefois ce pays a essayé d’apporter son appui.

Le président français a récemment a déclaré qu’il tenait « a saluer la mobilisation exceptionnelle du président Obama et de l’administration américaine. »
Sarkozy ne s’est pas attardé sur le fait que les Américains ont refusé qu’un avion français se pose sur le sol haïtien. Peu après l’incident diplomatique, le ministre Joyandet avait déclaré a ce sujet que les États-Unis devrait aider Haïti et non l’occuper.

Les États-Unis semblent avoir pris les choses en main, la proximité géographique primant sur le passé historique entre Haiti et la France. Beaucoup pensent également que le Brésil est en charge d’Haïti. En fait les casques bleus des Nations-Unies en provenance du Brésil patrouillent dans les rues haïtiennes. Les casques bleus de l’ONU ne sont en aucun cas censés ouvrir le feu sur quiconque. Leurs activités se résument à la promotion d’environnements pacifiques.

Un groupe de 18 policiers montréalais se sont rendus à Port-au-Prince mercredi passé. Vu que leur aide n’a pas été officiellement sollicitée par l’ONU, ils ne porteront par leurs uniformes sur place. La sécurité reste quand même une des priorités. 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hibiscusjaune 218 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines