Magazine Culture

Vainqueur du concours Le Souffle d'Aoles : Thibaut

Par Eguillot
C'est donc Thibaut qui a remporté le concours Le Souffle d'Aoles, avec une confortable avance puisque deux jurés sur quatre (dont moi-même) l'ont mis en première position, et les deux autres respectivement en deuxième et troisième position. Son dauphin est Pierre le Pixx, suivi de très près par Elie Darco. Pierre le Pixx a été une fois placé en tête par un membre du jury, de même que Chloris, et Elie Darco a été deux fois classée deuxième.
faceavantlesouffle.jpg
couv_ardalia_thibaut_desio_mddlesanstexte.jpg
couv_ardalia_thibaut_desio_middle.jpg
Le classement final :

Premier : Thibaut
Deuxième : Pierre le Pixx
Troisième : Elie Darco
Quatrième : Sandrine
Cinquième : Herckeim
Sixième : Sabrina
Septième : Marc
Huitième : Chloris
Neuvième : Chris
Dixième : Xela
L'image de Thibaut a été d'emblée reconnue de haut niveau par les quatre membres du jury. Pendant longtemps, j'avais pourtant vu l'image de Pierre le Pixx en tête - jusqu'à l'arrivée des illustrations d'Elie  Darco et de Sabrina. Puis Thibaut a envoyé la sienne... Les qualités de cette image sont d'abord visuelles : excellente utilisation de la lumière, personnage qui accroche le regard et dont on peut avoir envie de devenir l'ami, attitude lui conférant un léger dynamisme (j'y vois un mouvement du torse), quoique à cet égard, l'image de Pierre le Pixx est à mon sens la plus dynamique. Mais la vue est ici plus rapprochée, ce qui accroche davantage l'oeil.
Au delà de ses qualités esthétiques, qui vont être appréciées différemment selon les personnes, je l'ai trouvée très fidèle à l'univers. Quiconque aura lu le livre s'apercevra d'emblée que les personnages représentés sont des Hevelens, ce qui implique que l'on ne peut confondre cette couverture avec celle de n'importe quel autre univers de fantasy. Je pense bien sûr aux narines. Ces dernières sont ce qui relie les Hevelens, enfants d'Aoles, au vent, c'est grâce à elles que le dialogue se fait, et qu'ils peuvent deviner les sautes d'humeur de leur père.
Il se trouve que l'univers m'a demandé beaucoup de travail, et c'est justement pourquoi il m'a fallu, à un certain point, réécrire une grande partie du roman pour redonner plus d'importance aux personnages. Et c'est là que cette couverture touche le plus juste : chacun l'interprétera comme il le souhaite, mais moi, j'y vois une mise en scène des relations entre les trois personnages du début du livre, Pelmen lorsqu'il a encore le crâne rasé et Teleg et maître Galn. Ces derniers sont au coeur de la quête personnelle du héros, c'est pourquoi je ne pouvais faire autrement que de reconnaître la supériorité de l'illustration de Thibaut. Plusieurs autres participants évoquent, et avec beaucoup de talent, des passages marquants du livre, mais c'est le seul à avoir ainsi touché le coeur de sa cible, si je puis dire. Par ailleurs, la quatrième de couverture, qui est comme je l'avais souhaité un prolongement du décor, apporte un réel plus esthétique, avec selon moi la meilleure représentation d'Astar qui ait été faite.
Demain, j'aborderai plus en détail mon ressenti sur les autres illustrations, et je reviendrai sur l'avis des autres membres du jury, aussi bien sur ce blog, que celui des Enfants de l'Ô et le Post.fr. Aujourd'hui est le jour du vainqueur...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Eguillot 1687 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines