Magazine Culture

Nouveau courrier du Venezuela

Publié le 04 février 2010 par Timbredujura
A new cover from Venezuela
Comme vous le constatez, cette lettre ci-dessous ne m'est pas parvenue en très bon état et malheureusement, aucun des timbres n'a été oblitéré...
Merci beaucoup Eduardo :-)
L'incontournable Simon Bolivar (1783-1830) est représenté sur le timbre à 3 nouveaux bolivars fuerte qui a remplacé le bolivar le 1er janvier 2008 (1 nouveau bolivar = 1000 anciens bolivars), faisant partie d'un bloc de 10 timbres émis en 2008, reproduisant des tableaux du libérateur du Venezuela par différents artistes.
Ce timbre reproduit une oeuvre datant de 1828 par José Gil de Castro (1785-1841), un peintre péruvien célèbre pour ses représentations de héros de l'indépendance péruvienne.
As you can see, this letter below didn't reach me in very good condition and unfortunately, none of the stamps have been canceled...
Thank you very much Eduardo :-)
The key figure Simon Bolivar (1783-1830) is featured on the stamp at 3 new Bolivar fuerte which replaced the old Bolivar on January 1, 2008 (1 new Bolivar = 1000 old Bolivars), part of a sheet of 10 stamps issued in 2008, reproducing some paintings of the liberator of Venezuela by different artists.
This stamp reproduces a work dating from 1828 by José Gil de Castro (1785-1841), a Peruvian artist famous for his paintings of the heroes of Peruvian independence.

Nouveau courrier du VenezuelaLes 2 timbre à 30 centimos (1 Bs = 100 centimos) en bas à gauche font partie d'une série émise sur plusieurs années au début des années 1980 pour commémorer le 200ème anniversaire de la naissance de Bolivar. La bataille de Potosi et le colonel vénézuelien Juan José Rondón (1790-1822), un des héros de la bataille de Boyaca (en Colombie) qui opposa en 1819 les troupes républicaines de Bolivar aux troupes royalistes.
Les 2 derniers timbres (300 et 1000 Bs) font partie d'un bloc-feuillet de 10 timbres, émis en 2007, représentant différentes oeuvres de l'artiste plasticien vénézuelien Jesús-Rafael Soto (1923-2005).
Soto est connu pour ses peintures et constructions géométriques faisant intervenir des effets d'optique et fut un artiste emblématique du mouvement "Art cinétique" avec la peinture "Structure cinétique 74-80.0255" en exemple sur le timbre à 1000 Bs.
Soto est aussi connu pour ses "Pénétrables", des oeuvres impliquant directement le spectateur, dont la "Sphère Japon" sur le timbre à 300 Bs est un exemple.
Soto s'installe en France à partir des années 1950, expliquant sans doute pourquoi la poste française avait émis, le 12 novembre 2002, une oeuvre "Sphère Concorde", très proche de cette "Sphère Japon" (est-ce la même ?) sur un timbre à 0,75€.
The two 30 centimos (1 centimos B = 100) stamps in the lower left are part of a series issued over several years in the early 1980's to commemorate the 200th anniversary of the birth of Bolivar. The Battle of Potosi and Venezuelan Colonel Juan José Rondón (1790-1822), a hero of the Battle of Boyaca (Colombia) in 1819 that opposed the Republican troops of Bolivar to royalist troops.
The last two stamps (Bs. 300 and 1,000) are part of a souvenir sheet of 10 stamps issued in 2007, reproducing different works by Venezuelan op artist Jesús-Rafael Soto (1923-2005).
Soto is known for his geometric paintings and constructions involving optical effects and was an emblematic artist of the "Kinetic Art" movement with the painting "Kinetic Structure 74-80.0255" as an example on the Bs. 1000 stamp.
Soto is also known for his "Penetrable", some works directly involving the observers, of which the "Japan Sphere" on the Bs. 300 stamp is an example.
Soto moved to France from the 1950's, maybe explaining why the French Post had issued on November 12, 2002, his work "Sphere Concorde", very close to this "Japan Sphere" (is it the same work ?), on a € 0.75 stamp.

Nouveau courrier du VenezuelaEduardo a joint à cette lettre le document philatélique ci-dessus avec le timbre émis en 2009 conjointement par la France et le Venezuela en l'honneur de Francisco de Miranda.
J'ai déjà évoqué ce timbre vénézuelien à travers la feuille de 10 timbres, émis par Ipostel, présentée dans un message précédent.
Pour rappel ces 2 timbres communs n'ont curieusement pas été émis le même jour : le 16 octobre 2009 au Venezuela et le 9 novembre 2009 en France...
L'oblitération "1er jour" ci-dessus semble représenter une statue de Miranda située à Londres où il s'était réfugié à partir de 1797 et où il prépara un plan de conquête de l'indépendance de l'Amérique du sud...
Eduardo also sent me the philatelic document above with the stamp issued jointly in 2009 by France and Venezuela in honor of Francisco de Miranda.
I've already mentioned this Venezuelan stamp through the sheet of 10 stamps issued by Ipostel published in a previous post.
As a reminder, these two joint stamps were not issued on the same day : October 16, 2009 in Venezuela and November 9, 2009 in France...
The FDC cancellation above seems to depict a statue of Miranda located in London where he had fled from 1797 and where he prepared a plan for the South American independence...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Timbredujura 63 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines