Magazine Cinéma

Le Péril Jeune

Publié le 06 février 2010 par Olivier Walmacq

06 février 2010

Le Péril Jeune

a0001664

Genre : Comédie dramatique

Année : 1994

Durée : 105min

L'histoire : années 80. 10 ans après leurs années lycée, une bande de copains se retrouve pour l'accouchement de la femme d'un des leurs, mort récemment d'une overdose... 

La critique de ClashDoherty :

Réalisé en 1994 par Cédric Klapish, Grand Prix au festival de Chamrousse (festival de cinéma spécialisé dans l'humour), sorti en 1995 Le Péril Jeune est, on peut le dire, un film culte.
Le film est interprété par Romain Duris, Vincent Elbaz, Nicolas Koretzky, Hélène De Fougerolles, Elodie Bouchez, Jackie Berroyer, Joachim Lombard et Julie-Anne Roth.
Klapish a tiré le titre de son film d'une remarque faire par une personne du troisième âge, dans une boulangerie (dans laquelle il devait sûrement se trouver en tant que client, probablement - ou alors cette personne a été filmée pour un reportage) qui faisait remarquer qu'il y avait plus de jeunes que de vieux.

Très drôle mais ne négligeant pas l'émotion, Le Péril Jeune est sans aucun doute le meilleur film de Klapish avec L'Auberge Espagnole.
Les acteurs sont tout simplement excellents (Duris, Elbaz, quasiment révélés par le film), et le film est à la fois mélancolique (qui ne se souvient pas de ses années lycée sans avoir la nostalgie au coeur ?) et vraiment hilarant (les blagues de potaches, les vannes qui fusent et qui tuent).
A la base, le film devait être un TVfilm commandité par Arte pour une série intitulée Les Années Lycée, mais le succès télévisuel fera que le film sortira en salles en 1995, un an après sa réalisation et diffusion.

Le film, cependant, n'est pas parfait, notamment en ce qui concerne les détails d'époque (allusion à la mort de Mao, en 1976, au moment des épreuves du bac en juin - or Mao est mort en septembre de la même année ; voitures des années 90 dans le décor alors que ça se passe dans les années 70 ; poster de Platini cuvée 1982 alors qu'on est facile 5 ans avant...).
Mais on pardonne ces erreurs souvent flagrantes à Klapish, car Le Péril Jeune est vraiment un excellent film à la fois touchant et drôle ! 

Note : 17/20

IMG000043
   

Posté par ClashDoherty à 11:02 - comédies dramatiques, romances et comédies sentimentales - Commentaires [2] - Rétroliens [0] - Permalien [#]
Tags : années 90, comédie dramatique, Cédric Klapish, Le PERIL Jeune, Romain Duris, Vincent Elbaz, étudiants

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines