Magazine Autres musiques

Jandek – Six And Six

Publié le 08 février 2010 par Mathieugandin

Jandek – Six And Six

Il se tenait devant la porte du studio, une cigarette à la bouche et son étui de guitare dans la main. Cela faisait une journée qu’il jouait avec son groupe, et déjà il n’en pouvait plus. Rester dans le studio avec les autres musiciens lui était devenu impossible, la faute au batteur qui avait ramené un disque des Shaggs en disant qu’on allait bien se marrer. Il avait ce disque, un truc troublant joué par trois sœurs qui n’y connaissent pas grand-chose en musique, mais le son qu’elles produisaient était tellement différent de tout ce qu’il avait pu entendre,au point d’en adorer la candeur de cet album. « Philosophy of the world », ce titre avait frappé le batteur qui était venu le chercher dans son appartement, avant de le faire écouter au reste du groupe. Petit moment d’humiliation en société. Il n’aimait pas quand ils se marrait comme ça, surtout avec un truc qui sonnait aussi outsider …

De Jandek on ne connaît pas grand chose, mais sa musique parle pour lui au travers des soixante et quelques albums qu’il a enregistré, parfois tout seul, souvent avec une guitare, parfois en groupe, toujours dans une structure atonal, jouant beaucoup des accordages ouverts, triturés sûrement par l’aspect improbable qu’ils évoquent. Il y a aussi cette voix fantomatique, venue d’un autre temps, loin de tout. C’est d’ailleurs Dans le livre de Philippe Robert, enthologie des Musiques Expérimentales parue chez Le Mot Et Le Reste, que j’ai découvert Jandek. Je parcourais le livre lorsque je tombais sur ce visage, photographié en noir et blanc, absoluement saisissant. Frappé par cet étrange regard, je me plongeais dans la description, pour n’en retenir que l’aspect blues-folk désaccordé. J’achetais immédiatement quelques albums de Jandek, musicalement ce fut une expérience. De Jandek on ne connait pas grand-chose, le musicien vit de façon presque anonyme, laissant à peine une adresse (celle de son label Corwood) et un numéro de téléphone pour le joindre …

Plus tard, il était seul dans son appartement, il avait laissé le batteur, le bassiste et le claviériste avachis dans leur appartement à regarder un match de foot, à moins qu’il ne s’agisse d’un programme de télé-réalité. Tout cela l’énervait depuis longtemps, surtout avec le chanteur qui le tannait parce qu’il ne cherchait pas à promouvoir la musique du groupe sur sa page Facebook. Il n’en pouvait plus de tout ça, demain se sera fini, il quittera définitivement le groupe, plus d’internet, et à peine le téléphone. En attendant il était seul dans son appartement, il régla sa guitare sur un accordage ouvert, un open de do puis il tritura les clefs avant de trouver un son qui lui plaise. Enfin seul, il posa un accord au hasard et commença de jouer …

( ♫ ) Jandek – Feathered Drums


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Sonic Boom Six

    Sonic Boom

    Sb6 distille un son éclectique combinant punk, ska, reggae et hip hop...Issus de la scène punk de Manchester en 2002, le groupe et sa chanteuse Laila Khan se... Lire la suite

    Par  Patrickpouchain
    CULTURE, MUSIQUE
  • Numéro six

    Numéro

    Véronique OLMIQuatrième de couvertureLa famille Delbast est catholique. Cinq frères et sœurs précèdent Fanny, qui est arrivée bien après les autres, sans qu’on... Lire la suite

    Par  Liliba
    CULTURE, LIVRES
  • Six pieds sur terre

    pieds terre

    On ne peut pas toujours boire, ripailler et rigoler. Parfois, il faut se pencher sur des choses sérieuses. C'est le jour ! Tant pis pour vous. Lire la suite

    Par  Irene
    CULTURE, ESSAI, LIVRES
  • Six feet under

    feet under

    J’en ai fini avec Six Feet Under, cette série incroyable, capable d’être chiante au possible pendant huit épisodes d’affilé d’ennui sophistiqué et de délires... Lire la suite

    Par  Tepepa
    CINÉMA, CULTURE
  • Soixante-Six T1 - Michel J. Lévesque

    Soixante-Six Michel Lévesque

    La seule saga publiée par tome que j’ai lu est celle du Pistolero de la Tour sombre de Stephen King et elle s’est échelonnée sur des années. Dernièrement, je... Lire la suite

    Par  Pierreh66
    CULTURE, LIVRES
  • Six Daughters : La grande vadrouille

    Daughters grande vadrouille

    Dans Six Daughters (1967) de Bae Seok-in, nous suivons un couple qui rend visite à leurs enfants (cinq filles et leur fils, l’aîné de la famille) installés au... Lire la suite

    Par  Diana
    CULTURE
  • Meurtres en trente-six poses

    Meurtres trente-six poses

    de Alexis LecayeHenri est en train de faire ses courses dans un supermarché quand il l'aperçoit. Blonde, menue, adorable... Mais elle ne l'a pas vu. Lire la suite

    Par  Krri
    CULTURE, LIVRES

A propos de l’auteur


Mathieugandin 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog