Magazine Culture

N'ayez plus peur de souffrir, en collant un gros RÂTEAU !

Par Actualitté
C'est hier matin (vers 16h30), qu'en larmes, Nicolas Ramirez est rentré à la rédaction : son bouquet de roses était fané, sous ses grands yeux bruns (plutôt gris pour le coup...) des cernes monstrueuses, genre fosse des Mariannes, et dans la main droite, une boîte de chocolat, ruiné par trois jours passés sous la pluie, la neige et le froid.
N'ayez plus peur de souffrir, en collant un gros RÂTEAU !Et dans son regard devenu bovino-ferroviaire, un seul mot d'ordre mugissait : « Elle ne m'aime pas. » Pourtant, il avait tout fait, le pauvre. Certes, inviter une végétarienne un samedi soir dans un resto chevalin ne manquait pas d'audace... Pas moins que de lui murmurer des mots tendres dans son oreille sourde...
Mais peut-être est-ce quand il a tenté de l'embrasser, alors qu'elle avait la bouche pleine de chantilly, de banane et de nutella qu'il s'est pris les pieds dans le plat...
Oui, définitivement, il avait bien besoin de lire la chronique :
Le guide du râteau, Arthur de Pins - Maïa Mazaurette
Ou alors d'une arme, pour en finir.
Non, , Nicolas, je plaisantais pose ce couteau à beurrer, pour te trancher les veines, c'est vraiment idiot...
Eh mince...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Actualitté 3262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines