Magazine Culture

T'as 15 ans ? T'en prendras 5....

Par Ostinato
Nous sommes le 19 Novembre 2008 dans un collège de Marciac.( Marciac est une commune du Gers aussi riante que d'autres qui est surtout connu pour son fameux festival de Jazz  http://www.jazzinmarciac.com/ ).
Des collégiens viennent d'entrer en cours à 8 H 30 comme d'habitude. Le Conseiller Principal d'éducation
les a prévenu que aujourd'hui il y aurait une opération de prévention anti drogue.  Peut être  ont ils enregistré l'information en pensant qu'il y aurait enfin quelque chose qui briserait  la monotonie ambiante.
Peut  être se sont  ils dit que ce serait intéressant de voir des gens qui leur expliquent  ce que c'est que les drogues.
Peut être ont ils échangé avec leurs camarades sur le mode  " La drogue, c'est mal "
" T'as trop raison. T'as pas une clope ?".
Peut être.
Nous sommes dans la classe de troisième d'un collège comme il en existe partout en france. La porte s'ouvre.
Deux gendarmes rentrent, sans frapper. Ils déclarent
"«On va revenir avec un chien, mettez vos mains sur la table, ne le regardez pas. Quand il mord, ça pique !».
Le chien déboule dans la pièce. Sans muselière. Il renifle tous les cartables. S'attarde sur certains.
Leurs propriétaire sont priés de sortir. Certains sont fouillés, au corps. Des gamines ont 14 ans et une gendarme les fouille en passant sa main sur leur culotte.
La procureure de la république aura ce commentaire qui mériterait plus qu'un Politoc'
 «Les élèves ont peur de ces contrôles : ça crée de la bonne insécurité, satisfaisante à terme en matière de prévention»,

http://www.liberation.fr/societe/0101302685-stupefiante-descente-au-college

Manque de chance les gendarmes  n'ont trouvé aucune drogue. Ces collégiens sont vicieux quand même.
Mais ils auront  retenu la lecon. Les gendarmes sont là pour faire peur  à de futurs délinquants comme eux.
Parce que le  jeune qui ne joue pas dans un lipdub et dont le papa n'est pas président  est un délinquant
potentiel. Tout le monde sait çà.  


Nous sommes le Marcredi 3 Février 2010 dans le XXe arrondissement  de Paris  il est 10 H 30. Anne à 14 ans. La veille elle a assisté à une algarade entre des collégiens et s'est interposée a t'elle racontée à sa mère. Rien de grave mais elle est souffrante. C'est un âge sensible. Elle est donc restée seule à la maison . Elle entend sonner à la porte et va ouvrir, dans le jogging qui lui sert de  pyjama.  Deux policiers, un homme et une femme, entrent et lui disent
 «Il est 10h35, à partir de maintenant vous êtes en garde à vue.».  puis l'embarquent  aussitôt.
Elle va passer 8 H au commissariat . Ses parents recevront un message sur un portable leur précisant que ce n'était pas la peine de se déplacer ,des fois qu'ils s'inquièteraient. Ils ne pourront voir leur fille qu'à la fin de la garde à vue. Celle ci pourra voir durant ses 8 heures un avocat, pendant 12 minutes et un médecin aussi. Il faut espèrer qu'elle en a profité pour réviser ses lecons. On prend vite du retard  à cette âge là. Elle est convoquée  devant la juge des enfants.
Elle aurait reconnue les faits semble t'il .. Après 8 H dans un local de garde à vue, sans doute impressionnée, se rendant compte qu'elle ne porte pas de sous vêtements  puisqu'on ne l'a pas laissée s'habiller.
et se demandant si elle sera fouillée. Dans ces condition j'aurais  avoué l'assassinat de Ravaillac, la main de Thierry Henry ou même d'avoir participé à l'oeuvre de Alexandre Jardin. Elle aurait juste reconnue avoir participée à une bagarre avec des collégiennes.
C'est fou comme ces gamines ont du cran de nos jours.
Sur le fait que cette adolescente ait été menottée durant le trajet en voiture  les versions différent. Les policiers déclarent que non . Les parents que oui et que le policier aurait déclaré qu'il n'avait jamais menottée des poignets aussi fins. Oui côté menottes il va falloir adapter l'outil à ce nouveau public . Avis aux entrepreneurs, il y a un marché à saisir.
  
Sur le reste le syndicat Synergie http://www.synergie-officiers.com/spip.php?rubrique4
 ( quand j'entends s'exprimer un représentant du syndicat Synergie je pense à la formule de Coluche " les voleurs font ce qu'ils peuvent mais  la police court toujours")   soutient que la procédure a été respectée.. 

http://www.lepost.fr/article/2010/02/09/1931158_a-14-ans-elle-est-gardee-a-vue-en-pyjama.html#xtor=ADC-218
 
Pour compléter la liste Maitre Eolas parle d'un jeune de 15 ans placé en garde à vue pour avoir
fait un croc en jambes à un  camarade à la sortie du collège. Le jeune n'a pas de casier sa victime n'a pas eu de traumatismes crâniens, elle est sortie de l'hôpital au bout de 10 minutes.. Le jeune risquerait  5 ans selon l'officier de police judiciaire.
http://www.maitre-eolas.fr/post/2010/02/09/14-ans%2C-en-garde-%C3%A0-vue-en-pyjama

Des histoires comme celle ci il y en a pléthore.Selon un médecin de Seine-Saint-Denis, dans ce seul département, en 2007, il y aurait eu 2.500 gardes à vue d’adolescents de 13 à 15 ans.

   Voilà. Nous vivons dans un monde où la loi est ainsi faite que les policiers peuvent mettre en garde à vue des collégiens pour des faits qui relevaient à peine d'une colle quand j'étais  scolaire.

Comme disait un ami " Avant  le courant ne passait pas entre les policiers et la jeunesse. Heureusement le Taser à été inventé".
http://www.facebook.com/home.php?#!/group.php?gid=244918496035
( rajout en express de ce lien sur un collégien tasé par erreur  par un gendarme lors d'une démonstration dans un forum des métiers http://www.liberation.fr/societe/0101618329-un-collegien-tase-par-erreur )

   C'est beau un monde de Droite où l'UMP prépare une nouvelle refonte de l'ordonnance de 1945
parce que je cite " Devant ce « phénomène qui ne fait qu’augmenter » et « unique » en France, selon, le criminologue Xavier Raufer, quelles solutions ? Tel était le thème, mercredi 20 janvier, du débat du Mouvement Populaire *"
http://www.lemouvementpopulaire.fr/actualites/Delinquance-des-mineurs-en-finir-avec-l-angelisme-2336.html
Sauf que si on creuse un peu on s'apercoit que ce Mr Xavier Raufer invoqué comme une sommité en criminologie par l'UMP  est quelqu'un qui ment dès qu'il dit son nom. Il s'appelle en vérité Mr Christian de Bongain. Mais, c'est ballot, n'assumant pas son passage dans le groupuscule d'extrême droite  Occident, il a choisi le pseudonyme de Xavier Raufer. Voilà la référence de l'UMP en matière de délinquance des mineurs.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Xavier_Raufer

Sinon Mr Hortefeux se félicite de la baisse de la délinquance en passant sous slience la hausse constante des faits de violence.
Sinon le gouvernement prépare la suppression de 12 000 postes de fonctionnaires de polices d'ci à 2012.
http://www.cfdt.fr/rewrite/article/15572/actualites/police:suppression-de-8000-postes-d-ici-2012-!.htm?idRubrique=6726

Il manque une formule de conclusion .
Je propose
Il ne faudrait pas qu'en 2012  SarKommence....




Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ostinato 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines