Magazine Culture

Verger des Muses : Huchon en soutien, Devedjan & Sarkozy à l'ironie

Par Actualitté
Nous avions suivi de très près les préoccupations qui s'étaient abattues sur les 18.500 Réginaburgiens, et Réginaburgiennes qui assistaient, impuissants à la mise en vente du Verger des Muses, la librairie de Bourg-la-Reine.
Verger des Muses : Huchon en soutien, Devedjan & Sarkozy à l'ironieCe mardi 16 février, l'actuel président de la région Île-de-France, Jean-Paul Huchon, qui assure son lot de rencontres afin de parvenir à s'auto-succéder s'est en personne rendu à la librairie, pour manifester son soutien. Soucieux de ne pas s'emparer de cette affaire dans un but purement politique, M. Huchon en a tout de même profité pour préciser que la région était préoccupée elle-même par les questions de culture, en affirmant que 5 millions € sont annuellement injectés dans le secteur du livre. (voir le blog des amis de la librairie)
D'ailleurs, la Région consacre 4 % de son budget à la Culture, précisait-il dans un de ses Tweets. Confirmant sa présence à la librairie, le président fait preuve d'assurance : « J'y suis effectivement passé. Avec tant d'énergie, je suis certain que nous arriverons à un résultat positif. »
De ce passage à Bourg-la-Reine, on retiendra manifestement deux points : tout d'abord que la situation nécessite un dispositif exceptionnel selon le président, attendu que seules 300 librairies indépendantes sont encore en activité dans le secteur. Cela pourrait prendre la forme d'une aide destinée à alléger le loyer des librairies - problème essentiel évoqué par l'actuel gérant de la boutique.
De la même manière, une concertation sera organisée afin de réunir les partenaires concernés, mais après les élections.

Autre mouvement politique autour de cette librairie, impulsé cette fois par Pascal Buchet, maire PS de Fontenay aux Roses depuis 1994 et conseiller général des Hauts-de-Seine, qui était intervenu durant la rencontre organisée par l'association qui s'est montée pour sauver l'établissement.
C'est Patrick Devedjan qui aura réussi le tour de force intellectuel de croire que l'on voulait nationaliser la librairie, lorsque M. Buchet lui remet un bulletin d'adhésion « pour sauver cette librairie ». Un moyen utile et simple, qui suscite l'étonnement du président du Conseil général, assez dubitatif. Ou bien politiquement pas du tout du même bord que Pascal Buchet ?
Ajoutons à cela l'ironie crasse de Jean Sarkozy, qui avait manifestement oublié de brancher son ePad sur ses oreilles : « C'est un bulletin d'adhésion au PS ? » demande-t-il. (le texte de ce vaudeville pitoyable est accessible sur Scribd).

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Actualitté 3262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines