Magazine Sport

Simon Amman, star des Jeux !

Publié le 21 février 2010 par Benjphil

116516_simon_ammanLe poids plume du saut à ski helvète (50 kg) s'est offert une quatrième médaille d'or olympique sur le K125.

Quatre médailles d'or, ce n'est pas un record, ni même un rareté. Tout au long de la longue Histoire des Jeux Olympiques des dizaines d'athlètes sont parvenus à faire aussi bien et même bien mieux. N'empêche qu'avec quatre médailles d'or autour du cou (2 à Salt Lake et 2 à Vancouver), Simon Amman peut craner dans les livres d'Histoire aux côtés de Jesse Owens, Michael Johnson, Janet Evans, Chris Hoy, Janica Kostelic, Aleksandr Popov, Kjetil André Aamodt ou encore la sexy Inge de Bruijn... entre autres. La différence, c'est qu'aujourd'hui Simon Amman est le sportif suisse le plus titré aux Jeux Olympiques.

Présent le jour J, lui !

Ce qui est tout a fait remarquable avec les performances d'Harry Potter, c'est qu'elles s'inscrivent dans une carrière où les victoires ne furent pas tant au rendez-vous que son palmarès olympique le laisse penser. Par exemple, Simon Amman n'a jamais remporté de globe de cristal, pourtant il est sur le circuit depuis 1998 (troisième en 2007, actuellement deuxième). Le palmarès en championnat du monde est également intriguant, un ''seul'' titre en 2007 sur le grand tremplin de Sapporo. Au final, le Suisse n'a même remporté que 13 épreuves de Coupe du monde. À titre de comparaison, le leader de la coupe du monde, Gregor Schlierenzauer compte 32 succès en Coupe du monde, le co-recordman de victoires finales (4 globes), le Polonais Adam Malysz totalise 38 succès en coupe du monde. Le Finlandais Janne Ahonen 46. Pourtant de ces trois énormes champions, seul Malysz a remporté une médaille et c'est l'argent sur l'épreuve de samedi.

Voilà qui donne encore du poids à la théorie que pour être champion olympique, il ne suffit pas d'être bon toute l'année. Par ailleurs, Simon Amman reconnaît cet adage, pour le journal suisse Le Temps, lorsqu'on lui met sous le nez la comparaison avec l'autre monument du sport suisse, Roger Federer : « Il (Federer) a fait preuve d'une telle constance tout au long de ces années que je ne voudrais pas me comparer à lui. Roger Federer est plutôt un Janne Ahonen ou un Adam Malysz... (il) a toujours été présent dans les premières places, malgré le temps qui passe, tandis que moi, je suis plus un compétiteur d'un jour ».

Mauvais joueurs les Autrichiens ?!

swisstxt20100219_11821766_0

Vainqueur sur le petit tremplin, Simon Amman était donc le favori du grand tremplin. Cependant l'Autriche, à la peine dans ces Jeux, a trouvé le moyen de pourrir l'ambiance en contestant vivement le matériel utilisé par Simon Amman et tout particulièrement les fixations (jugées illégales) en menaçant de déposer une plainte après la première manche du concours. L'Autriche pensait qu'il en allait de la sécurité des athlètes et du fair-play (bien sûr), cependant les experts de la FIS, dont même l'Autrichien Sepp Gratzer entimait pour sa part que le matériel d'Amman «est parfaitement conforme aux règlements ». Un coup dans l'eau pour l'équipe d'Autriche, qui n'est en plus visiblement pas parvenu à faire douter Simon Amman.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Benjphil 176 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine